Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un 1er mai test face à la grogne sociale

lundi 30 avril 2018 à 17:03 Par Laurent Grolée, France Bleu Provence

Pas moins de huit défilés programmés ce mardi 1er mai dans les Bouches-du-Rhône, la CGT veut mobiliser pour contrer la politique du gouvernement. Sur France bleu Provence, le Premier ministre Edouard Philippe réaffirme que la réforme de la SNCF ira jusqu'au bout.

Au siège de la CGT à Marseille
Au siège de la CGT à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

Le 1er mai : fête du travail dans une actualité sociale particulièrement bouillonnante. 

Les syndicats et la gauche opposés à la politique d'Emmanuel Macron vont profiter de cette nouvelle occasion pour dire tout le mal qu'ils pensent des réformes du chef de l'état.  

La Sncf, Air France, Les hôpitaux ou encore les retraités, de nombreuses professions dans la rue notamment dès 10 heures 30 au départ du vieux port à Marseille pour faire chauffer un peu plus la marmite sociale. 

Le gouvernement a décidé de n'écouter personne mais il sera finalement bien obligé de tenir compte de la réalité du pays" - Pierre Dharréville, député PCF de Martigues

Mais face à la contestation , les syndicats vont une nouvelle fois , faire la démonstration de leur désunion. Pas de défilé unitaire ce mardi encore

Des défilés à Marseille, mais aussi Arles, Aubagne, Istres, Martigues, Port de Bouc, Port st Louis  et Tarascon.