Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un blocage de l'autoroute A4 et de l'usine Smart prévu mardi par les syndicats

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les sous-traitants de Smart font grève depuis une dizaine de jours. Mardi 11 juin, un rassemblement départemental de la CGT est lancé pour obtenir des garanties de la direction. L'autoroute A4 risque d'être bloquée de 5h à 20h.

L'usine Smart à Hambach
L'usine Smart à Hambach © Maxppp - OLIVIER LEJEUNE

Hambach, France

La CGT lance un appel départemental mardi 11 juin à se rassembler mardi à l'usine Smart d'Hambach (Moselle). L'autoroute A4, à proximité du site, devrait elle aussi être bloquée, de 5h du matin à 20h dans la soirée. La grève continue depuis une dizaine de jours chez les sous-traitants de Smart.

Ce rassemblement est l'un des moyens de pressions mis en place par les syndicats, qui espèrent former une intersyndicale dès la semaine prochaine. Ils souhaitent ainsi obtenir la tenue d'un CSE (Comité social et économique) afin d'obtenir des réponses sur les orientations stratégiques de l'entreprise et sur les conditions d'embauche des sous-traitants. 

Dans la foulée, les syndicats vont tenter de solliciter Jean Rottner, le président de la région Grand Est, Didier Martin, le préfet de Moselle ou encore le nouveau président de Daimler, la maison mère de Mercedes et Smart .

La CGT Smart exige également que la production de voitures Smart soit prolongée au-delà de 2024, date à laquelle la fabrication de la citadine doit être délocalisée en Chine. Elles devraient être remplacées par des SUV Mercedes électriques.

Les 800 personnels sous-traitants se sont vus proposer une offre d'embauche par la direction de Smart à condition qu'ils démissionnent de leurs entreprises respectives. Il n'y a pas assez de garanties pour les syndicats qui craignent pour la perte de leurs avantages sociaux ou de leurs années d'ancienneté.