Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Un bon mois de juillet" pour le tourisme dans le Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

Pas encore de chiffres mais une première tendance : Tourisme Loiret se réjouit d'un "bon mois de juillet" en termes de fréquentation. La baisse du nombre de visiteurs étrangers dans le Loiret est compensée par la venue d'une clientèle de proximité, francilienne principalement.

Le château de Sully-sur-Loire, site très visité en ce mois de juillet 2020
Le château de Sully-sur-Loire, site très visité en ce mois de juillet 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

"C'est un bon mois de juillet", se réjouit Frédéric Néraud, président de Tourisme Loiret et vice-président du conseil départemental. "Nous avons principalement des visiteurs venus d'Ile-de-France. C'est clair : le Loiret est une destination de proximité qui a séduit", dans un contexte sanitaire qui dissuade les touristes d'aller en vacances loin de chez eux. L'élu se dit persuadé que la campagne de communication menée dans le métro parisien a aussi eu un effet bénéfique pour le Loiret.

On a une bonne fréquentation par les Belges, Hollandais, Allemands"

"On a une bonne fréquentation par les Belges, les Hollandais et Allemands, pour qui le Loiret est un étape sur la route des vacances vers le Sud. En revanche, nous avons beaucoup moins d'Espagnols et d'Italiens, et je ne parle pas des visiteurs venus d'outre-Atlantique", poursuit M. Néraud.

Ce dernier ne fournit pas de chiffres de fréquentation, "c'est trop tôt", même si on sait que la Loire à vélo a connu une fréquentation en hausse de 25 % du 1er au 26 juillet.  Mais les voyants sont au vert : "certes, il y a des disparités : les gîtes ont d'excellents résultats, tout comme les chambres d'hôtes et campings. C'est plus contrasté pour les hôtels : ceux qui reçoivent une clientèle d'affaires ont des résultats évidemment plus mitigés que les hôtels purement "touristiques".  Et concernant les sites, les châteaux sont très fréquentés, comme les parcs et jardins et tout ce qui est globalement activités de plein air. Les balades sur la Loire ou sur le canal de Briare sont plébiscitées, par exemple".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess