Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un Bordelais licencié pour avoir fait du covoiturage avec sa voiture de fonction

Par

Un salarié bordelais utilisait son véhicule de fonction pour proposer des covoiturages entre Bordeaux et Nantes. Lui assure n'en avoir tiré aucun bénéfice mais son employeur n'a pas accepté cet argument et l'a licencié. Les deux parties sont maintenant devant les Prud’hommes.

Le cadre proposait des trajets entre Bordeaux et Nantes.
Le cadre proposait des trajets entre Bordeaux et Nantes. © Maxppp -

Pendant trois ans, le salarié bordelais d'une entreprise de conseil située dans la banlieue de Nantes a proposé des places dans son véhicule de fonction à chaque fois qu'il effectuait le trajet entre le siège et l'agence bordelaise, moyennant une vingtaine d'euros. "Il l'a fait sans se cacher" affirme aujourd'hui son avocat, Me Julien Chainay.

Publicité
Logo France Bleu

Effectivement, l'homme précisait sur son profil Blablacar que l'ensemble des sommes perçues étaient reversées à deux associations caritatives. Effectivement en un peu plus de trois ans, les 610 euros touchés grâce à ces covoiturages ont été versées aux associations "Les Clowns stéthoscopes" et "Surf Rider", avis déclarations fiscales à l'appui.

Élu au comité d'entreprise

Seulement son employeur estime qu'il s'agit d'un détournement de l'usage du véhicule de fonction à des fins financières puisque les sommes reversées sont déductibles des impôts, le salarié a donc été licencié.

Me Julien Chainay affirme aujourd'hui "qu'aucun règlement, aucune disposition spécifique émis par l'employeur" ne prescrit de faire du covoiturage avec son véhicule de fonction. Plus grave, l'avocat met en rapproche le fait que le salarié a été licencié avec l'élection de ce dernier aux élections professionnelles et dénonce une "coïncidence troublante". Quoi qu'il en soit, l'homme a porté l'affaire devant le Conseil des Prud'hommes pour licenciement abusif et demande 250000 euros de dédommagement.

Le délibéré est attendu pour le 4 juillet prochain.

loading

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu