Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un bric-à-brac permanent ouvre ses portes au Mans

mercredi 3 octobre 2018 à 19:17 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Un bric-à-brac permanent ouvre au Mans. Comme pour ceux organisés le week-end dans les villes et villages sarthois, vous louez un emplacement et fixez vos prix. Mais pas besoin d'être présent pour la vente, assurée par les gérantes qui prélèvent 25% du montant de la transaction.

Dans ce nouveau magasin, 130 présentoirs sont proposés à la location.
Dans ce nouveau magasin, 130 présentoirs sont proposés à la location. © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

"Plus besoin de se lever à 5 heures du matin un dimanche pour faire un bric-à-brac !", résume Aurélie Delhommeau, la co-gérante de ce nouveau magasin baptisé "rue du bric-à-brac", au 19, rue Thomas Edison, au Mans (en haut de l'avenue Rhin et Danube). Il s'agit d'un magasin permanent.

Vous êtes vendeur? 

Vous louez un présentoir avec deux mètres carrés d'étagères, avec 50 cm de penderie, vous y déposer les objets ou les habits que vous souhaitez écouler. Vous fixez vous-même le prix. Et, en cas de vente, les gérantes vous prélèvent 25% du montant de la transaction. Pour une semaine, la location de l'emplacement coûte 15€. Ensuite, les tarifs sont dégressifs : 28€ pour deux semaines, 39€ pour trois semaines et 48€ pour quatre semaines (durée maximale). 

Seuls les "petits et moyens objets" peuvent être déposés : "vêtements, chaussures, jeux de société, jeux vidéo, livres, vaisselle etc...", détaille Aurélie Delhommeau, co-gérante de "rue du bric-à-brac". Contrairement à d'autres boutiques de vente de produits d'occasion, le magasin n'achète pas votre marchandise : c'est vous, avec vos objets et vêtements, qui constituez le stock. 

Avantages et inconvénients 

L'avantage par rapport à des sites Internet de vente d'occasion : vous n'avez pas à prendre de photo des objets que vous souhaitez vendre ni à recevoir chez vous les potentiels acheteurs. Principal inconvénient : il faut payer la location du stand et intégrer dans votre prix la commission correspondant à un quart du total de la vente, tandis que sur les plateformes type "Le Bon Coin", l'annonce est gratuite pour les particuliers.

Pour les acheteurs, "l'avantage, par rapport aux sites de ventes en ligne, c'est que vous avez l'article tout de suite sous les yeux : vous pouvez l'essayer", explique Aurélie Delhommeau. La co-gérante de "rue du bric-à-brac" insiste : "c'est important quand il s'agit de produits d'occasion". Contrairement aux bric-à-brac traditionnels qui se tiennent occasionnellement le week-end, celui-ci est - par définition - ouvert tous les jours, du lundi au samedi (de 9h30 à 19h, sans interruption), offrant ainsi de larges possibilités d'achat.