Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un camion-épicerie sillonnera bientôt les routes du Nord des Ardennes

jeudi 16 août 2018 à 10:16 Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne

Après les marchés de producteurs de pays, l'association Pointe y Est passe la seconde et veut lancer un camion-épicerie pour vendre des produits locaux dans les villages de la pointe ardennaise. Un appel au financement participatif est lancé.

Benoît Giorgini et les membres de Pointe y est roulent pour les produits locaux
Benoît Giorgini et les membres de Pointe y est roulent pour les produits locaux - Pointe y est

Givet, France

Après avoir lancé les marchés de producteurs de pays, chaque mois, sur les quais de la Meuse à Givet, l'association Pointe y Est veut partir en tournée.  

"On nous sollicitait pour organiser des marchés dans d'autres communes mais pour certains villages, malgré l'intérêt des clients, cela immobilisait les producteurs trop longtemps pour peu de ventes", explique le président de l'association "Pointe y Est" Benoît Giorgini. 

Un food-truck local 

D'où l'idée de réunir la soixantaine de produits français et ardennais dans une camionnette et de partir en tournée à travers les villages du Parc Naturel régional des Ardennes, des communautés de communes "Vallées et Plateau d'Ardennes" et "Ardennes Rives de Meuse". 

L'objectif est d'aller vers ces villages qui n'ont plus ou plus beaucoup de commerces. "Les gens pourront faire leur course à la sortie de l'école ou de l'usine, mais ils pourront aussi commander sur internet et géolocaliser le camion pour venir récupérer leurs commissions", explique Benoît Giorgini. Le "food-truck local" proposera aussi des animations comme des ateliers-cuisine. 

A vos dons !

Pour voir aboutir le projet, il faut réunir 150 000 euros. L'objectif est de lancer les premières tournées au printemps 2019. L'association a sollicité des subventions européenne, régionale, départementale et intercommunale, mais aussi auprès du Parc Naturel régional des Ardennes et de plusieurs fondations. L'association a également lancé un appel au financement participatif pour réunir les 5000 premiers euros.