Économie – Social

Un champion du monde d'ouverture d'huîtres a rouvert son restaurant à Saint-Étienne

Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 29 décembre 2016 à 18:34

Marcel Chatain a ouvert sa Cabane du pêcheur rue Berthelot, là où il avait monté son premier bar à huitres à la fin des années 90.
Marcel Chatain a ouvert sa Cabane du pêcheur rue Berthelot, là où il avait monté son premier bar à huitres à la fin des années 90. © Radio France - Émeline Rochedy

Marcel Chatain a ouvert sa Cabane du pêcheur rue Berthelot, à Saint-Étienne, là où il avait monté son premier bar à huîtres, après avoir notamment battu un record : 5 000 coquillages ouverts en un peu plus de cinq heures dans les années 80.

La première fois que Marcel Chatain s'est retrouvé devant des huîtres, il avait 16 ans. "Pour moi c'était un tas de pierres ! ", raconte celui qui finira par se prendre au jeu et à les décortiquer de plus en plus vite. Au point de remplir un plateau de 30m2 en novembre 1987. Ce jour-là, le château de la Ferrière accueille 350 invités ! Il mettra cinq heures, onze minutes et quarante-quatre secondes à ouvrir 5 000 huîtres. Record mondial qui lui vaut un diplôme établi par le Guinness, encadré sur un des murs de la Cabane du pêcheur, le restaurant qu'il a rouvert fin novembre, dans le quartier de la Rivière.

C'est au numéro 5 de la rue Berthelot, là où Marcel Chatain s'était enfin installé à son compte à la fin des années 90. En 2009, il a vendu ce restaurant pour aller "faire les saisons" du côté du Cap d'Agde et en Espagne. Son successeur ayant fait faillite, le fonds de commerce lui est revenu. Là, Marcel Chatain s'est retroussé les manches pour refaire une beauté au lieu pendant deux mois. 30 000 euros de travaux plus tard, il a rouvert et les clients n'ont pas tardé à revenir ! Les commandes s'empilent pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Ce couple de retraités qui habite la Terrasse n'hésite pas à traverser la ville jusqu'au quartier de la Rivière pour réserver son plateau de fruits de mer.

C'est une institution, Marcel ! Daniel Souchon, le distributeur de boissons

Daniel Souchon lui rend aussi visite. Au sein de l'entreprise familiale de boissons, c'est lui l'aîné qui s'occupe des plus "anciens clients" devenus des amis, comme Marcel Chatain. Toujours impressionné et fier : "On est vraiment contents de le voir revenir. C'est une institution, Marcel ! Moi avec toute la difficulté que j'ai à ouvrir les huîtres, quand je vois avec quelle vitesse et avec quelle dextérité il les ouvre toujours, je suis fan", confie le patron de l'entreprise.

Marcel Chatain se fait un plaisir de montrer comment il s'y prend tous les jours, sauf le dimanche. Même si le dernier champion du monde est deux fois plus rapide que lui à l'époque : 38 huîtres en une minute !

5 000 huitres en 5 heures, 11 minutes et 44 secondes : c'était en novembre 1987 au château de la Ferrière dans le Calvados : le diplôme du Guiness des Records sur un des murs du restaurant. - Radio France
5 000 huitres en 5 heures, 11 minutes et 44 secondes : c'était en novembre 1987 au château de la Ferrière dans le Calvados : le diplôme du Guiness des Records sur un des murs du restaurant. © Radio France - Émeline Rochedy