Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Un chèque culture local pour les monuments et boutiques du pays de Morlaix

Il a été lancé il y a un an en toute discrétion : le chèque culture destiné aux boutiques et institutions culturelles du pays de Morlaix commence à se développer. Le but : booster l'activité des cinémas, magasins de musique et petites librairies.

Les chèques culture "100% Haut Finistère" sont utilisables dans le pays de Morlaix
Les chèques culture "100% Haut Finistère" sont utilisables dans le pays de Morlaix © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Morlaix, France

Ils sont déjà près d'une vingtaine de à l'avoir adopté en un an, lors d'une phase test, et le dispositif veut prendre de l'ampleur dans les prochaines semaines. Le chèque culture "100% Haut Finistère" lancé par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Morlaix vise à soutenir l'activité des petites libraires, des cinémas ou musées locaux, de Morlaix à Landivisiau en passant par les communes voisines.

Un chèque culturel utilisable par et dans les commerces

Pour lancer ces chèques culture, d'une valeur de 5 ou 10 euros et valables un an, la CCI compte d'abord sur les entreprises et les commerces eux-mêmes : les employeurs peuvent les commander pour les fournir à leurs salariés, en échange d'une exonération partielle de cotisations sociales. Les particuliers peuvent également les acheter auprès de la CCI pour les utiliser au sein des commerces et des institutions culturelles du secteur.

"L'idée, c'est de _développer aussi la culture localement, l'activité des théâtres ou des cinémas_, explique Sylvie Le Callonnec qui pilote le dispositif. C'est permettre à des gens qui n'ont pas toujours de gros moyens d'accéder à la culture". Garder un périmètre restreint d'utilisation est indispensable aux yeux de Jean-Luc Prat, élu de la CCI métropolitaine de Morlaix : "l'intérêt, c'est de ne pas donner des chèques qu'on pourrait dépenser à Brest, car autrement on se ferait bouffer par les métropoles ! Il faut que ces chèques culture soient redistribués ici"

Soutenir les structures culturelles et patrimoniales

Plusieurs structures qui ne peuvent pas bénéficier des chèques cadeaux classiques envisagent d'adhérer au système de chèque culture. "Le chèque cadeau, on ne pouvait pas le prendre, explique Brice Rousseau, gérant du cinéma Le Rialto à Morlaix. Mais je vais discuter avec ma direction du chèque cadeau, car ça peut être très sympa". Cela pourrait inciter selon lui certains clients à venir chez eux pour se faire une toile. 

Sabine de Kermenguy, qui possède un château ouvert à la visite à Cléder, réfléchit aussi à adhérer au dispositif : "c'est un vecteur pour que les gens nous connaissent. _On fait partie d'une liste, les gens pourront savoir que ça existe et envisager de venir_, donc c'est bien !". La publicité autour du dispositif va s'accentuer prochainement. Sylvie Le Callonnec espère avoir une cinquantaine de structures acceptant ces chèques cultures locaux d'ici la fin de l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu