Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Un clip est tourné à l'usine Steva de Bessines-sur-Gartempe pour sauver l'entreprise et les emplois

mercredi 30 janvier 2019 à 18:39 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Opération séduction à l'usine Steva de Bessines en Haute-Vienne. La direction et le comité d'entreprise financent la réalisation d'un film pour montrer leur savoir faire à des repreneurs potentiels car pour l'instant un seul groupe se montre intéressé par la reprise de l'usine aux 110 salariés.

L' usine Steva de Bessines se met en scène pour séduire des repreneurs
L' usine Steva de Bessines se met en scène pour séduire des repreneurs © Maxppp - Françoise Ravanne

Bessines-sur-Gartempe, France

"On veut mettre toutes les chances de notre côté" explique Bruno Grimaux, le délégué FO de Steva à Bessines-sur-Gartempe pour expliquer la décision de réaliser ce film qui a été financé par la direction de l'usine et le CE pour promouvoir le savoir faire de l'entreprise actuellement en redressement judiciaire.  "C'est pour valoriser notre  outil de travail et toucher d'éventuels repreneurs" ajoute le délégué syndical qui ne cache pas ses inquiétudes car pour l'instant seul le groupe italien OMA s'est mis sur les rangs avec l'objectif de ne reprendre que 83 des 110 emplois. "Nous n'avons aucun dialogue social pour l'instant avec OMA" explique t-il encore et "plus il y aura de repreneurs intéressés, mieux ce sera" d'où l'idée de ce clip.  

Moins de 4 minutes pour séduire et convaincre 

Dans ce petit film, Steva décrit tout ce qui fait sa force.  En moins de 4 minutes le directeur de l'usine d'emboutissage et des salariés expliquent leur savoir faire. On y voit les machines très sophistiquées, et les noms des 110 salariés défilent sans exception à la fin du film "pour montrer que ce n'est pas qu'un chiffre mais que ce sont des personnes et des familles qui peuvent perdre leur emploi" explique Bruno Grimaux qui espère susciter de l'émotion auprès d'éventuels repreneurs.

A Steva on compte sur une diffusion la plus large possible

Le 7 février prochain une prochaine réunion sur l'avenir de Steva doit se tenir à la préfecture et le film sera présenté au préfet de la Haute-Vienne. Les représentants du personnel espèrent aussi que la région le mettra en ligne sur son site et que les réseaux sociaux feront le reste. "On veut montrer que Steva ce ne sont pas que des ouvriers en lutte" et parce que la finalité du film c'est de sauver l'usine, le contact de l'administrateur judiciaire y apparaît également. Un clip réalisé par une petite société de production de Limoges "koox Production" et qui a coûté à Steva 4.000 euros.