Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

VIDEO : Un clip pour inciter les jeunes à venir travailler dans l'hôtellerie restauration en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Le conseil départemental de la Dordogne, l'UMIH et le crédit agricole Charente Périgord ont présenté cette semaine un clip pour vanter les charmes du Périgord aux jeunes qui pourraient venir travailler dans l'hôtellerie restauration du département. Car le manque de main-d'oeuvre est criant

Le crédit agriciole, le département et l'UMIH se sont unis pour créer ce clip
Le crédit agriciole, le département et l'UMIH se sont unis pour créer ce clip © Radio France - Antoine Balandra

Dordogne, France

C'est un problème que connaissent bien les patrons d'hôtels ou de restaurants périgourdins. Le manque de main d'oeuvre : 700 à 800 postes de cuisiniers, maîtres d'hôtels, serveurs, et autres réceptionnistes restent à ce jour non pourvus en Dordogne dans 54% des entreprises du secteur.

Pourtant, le secteur du tourisme avec les hôtels, les restaurants, ou encore les bars pèse 23% de l'économie du département.

Alors pour combler ce manque et tenter de rendre le secteur de l'hôtellerie restauration un peu plus attractif pour les jeunes, le département s'est allié à l'UMIH, l'union des métiers et des industries de l'hôtellerie et au crédit agricole Charente Périgord qui a financé à 100% un clip de promotion pour ces métiers.

Un clip qui a coûté à la banque environ 1000 euros, mais qui est indispensable aujourd'hui estime Jean-Luc Bousquet, le président de l'UMIH en Dordogne.

"C'est une nécessité absolue. Depuis deux ans j'ai des établissements qui ferment avant la fin de la saison. Il faut absolument que les gens reviennent dans notre profession. Certains établissements sont en péril avec ce manque de personnel. Il nous faut des jeunes dans notre profession" dit Jean-Luc Bousquet

Le clip sera diffusé partout où des jeunes pourraient le regarder : chez Pôle Emploi, dans les Centres de formation des apprentis ou dans les salons d'orientation.

En Aquitaine, même combat. 7400 emplois ne seraient pas pourvus dans l'hôtellerie restauration dans 54% des entreprises du secteur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu