Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un contrôle technique plus cher et plus strict : ce qui change le 20 mai

jeudi 17 mai 2018 à 20:12 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Provence

Ce dimanche, le contrôle technique se durcit. Pour certaines défaillances l'automobiliste a 24 heures pour effectuer les réparations. Passé ce délai, ils risquent 135 euros d'amende et une immobilisation du véhicule. Le contrôle technique va durer plus longtemps et donc coûtera plus cher.

Un contrôle technique coûtera désormais 80 euros en moyenne.
Un contrôle technique coûtera désormais 80 euros en moyenne. © Maxppp - Jérémie FULLERINGER

Marseille, France

Attention, si vous devez bientôt effectuer votre contrôle technique, notez bien ces quelques changements.  A partir du 20 mai, il y a davantage de points de défaillance considérés comme majeurs. Les défaillances majeures ce sont celles qui doivent être réparées dans un délai de deux mois. Par exemple : les plaquettes de freins ou les pneus usés entrent désormais dans cette catégorie. 

24 heures pour effectuer les réparations

L'autre grand changement c'est la création d'un autre niveau de défaillance : les défaillances dites "critiques". Pour celles-ci, vous avez 24 heures pour les faire réparer et si vous ne le faites pas votre voiture est immobilisée. On vous posera une vignette sur le pare-brise et si vous décidez de rouler quand même avec votre véhicule sans avoir effectué les réparations, vous risquez une amende de 135 euros. 

Un contrôle technique plus cher

L'autre nouveauté, c'est le prix. Le contrôle technique prendra plus de temps et donc il coûtera plus cher. De 65 euros en moyenne actuellement, il passe à 80 euros.