Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Un cordonnier itinérant, bien dans ses pompes, sur les routes de l'Auxois

mardi 6 mars 2018 à 19:23 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Ludovic Louchel s'est retrouvé chômeur il y a 2 ans. Passionné par les métiers du cuir il a décidé de rebondir en montant sa propre affaire. Profitant des conseils du dernier cordonnier de Montbard il est devenu cordonnier ambulant. Il ne serait que sept dans toute la France.

C'est grâce à une ancienne camionnette de pompiers entièrement réaménagée que Ludovic Louchel a pu lancer son activité de cordonnier ambulant
C'est grâce à une ancienne camionnette de pompiers entièrement réaménagée que Ludovic Louchel a pu lancer son activité de cordonnier ambulant © Radio France - Thomas Nougaillon

Montbard, France

Ludovic Louchel, 45 ans, est cordonnier itinérant depuis 2 ans. Chaque semaine à bord de son camion rouge il va à la rencontre des clients sur les marchés ou près des grandes surfaces de Montbard, Semur-en-Auxois, Venarey-Les-Laumes ou d'Ancy-le-Franc dans l'Yonne où il réside. 

C'est à bord de ce camion que Ludovic Louchel a installé son atelier de deux mètres carrés - Radio France
C'est à bord de ce camion que Ludovic Louchel a installé son atelier de deux mètres carrés © Radio France - Thomas Nougaillon

C'est suite à un licenciement économique que cet ancien magasinier-cariste d'une usine de Montbard a décidé de sauter le pas, conseillé par une pointure, Gilbert Pissis, le tout dernier cordonnier de Montbard, un commerçant qui a fermé ses portes en 2012. "L'idée que j'ai eu c'était de proposer un véhicule mobile pour venir plusieurs fois par semaine dans la même ville, ou le même village. Les clients laissent leurs chaussures à réparer le matin ou l'après-midi, ils peuvent ensuite les récupérer le soir ou deux-trois jours après". Mais à bord de son microscopique atelier roulant, Ludovic Louchel, passionné par le travail du cuir, ne donne pas que dans la chaussure puisqu'il restaure également les vêtements, il répare aussi les fermetures éclair et le matériel de jardinage! 

Ludovic Louchel

A l'aide de cette antique machine à coudre, Ludovic, fait aussi de la réparation de vêtements - Radio France
A l'aide de cette antique machine à coudre, Ludovic, fait aussi de la réparation de vêtements © Radio France - Thomas Nougaillon

Il vend aussi des ceintures, des bourses et des étuis en cuir

A bord de son camion Ludovic Louchel vend aussi des petits articles de maroquinerie comme des ceintures, des bourses ou des étuis de couteau. Selon lui, ils seraient 7 en France, à exercer cette profession de cordonnier ambulant. Car, cela vous étonne peut-être, mais il y a encore des gens qui font réparer leurs chaussures en 2018! Ludovic Louchel. "La clientèle est quand même en grande majorité composée de retraités. Ce sont des gens qui ont des paires de chaussures depuis très longtemps, des modèles adaptés à leurs pieds et qu'ils tiennent absolument à faire réparer car ils ne trouvent plus dans les modèles actuels la qualité qu'ils trouvaient il y a encore 15 ou 20 ans".

Ludovic Louchel

Son banc de cordonnier lui permet de raboter les semelles et les talons de certaines chaussures - Radio France
Son banc de cordonnier lui permet de raboter les semelles et les talons de certaines chaussures © Radio France - Thomas Nougaillon

Un investissement de départ de 12 000 euros

Entre l'achat du camion, l'achat du matériel de cordonnier et l'étude marché qu'il a du diligenter, ce projet a coûté 12 000 euros à Ludovic Louchel. Une somme financée grâce à deux microcrédits. Le premier auprès de l'ADIE (3 000 euros) et le second auprès de la Nef (9 000 euros).  

Où trouver le cordonnier ambulant?

"La mobile cordonnerie" -c'est le nom de son camion- de Ludovic Louchel est présente les lundis de 14h à 18h30 sur le parking de l'Intermarché de Semur-en-Auxois, les mardis de 14h à 18h30 sur le parking de l'Intermarché de Montbard. Les mercredis matin (semaine 1 et 3) au marché de Venarey-Les-Laumes. Les mercredis de 14h à 18h30 sur la place de la Poste à Semur-en-Auxois, les jeudis toute la journée au sein de l'atelier de l'artisan au 24 rue des arbres à Ancy-le-France enfin les vendredis matin au marché de Montbard. 

Un numéro de téléphone

Vous pouvez joindre Ludovic Louchel au 06 13 85 01 17