Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Un an de gilets jaunes : à Besançon, des manifestants privés de débat national

-
Par , France Bleu Besançon

Le mouvement des gilets jaunes a un an, ce samedi. Après des mois de mobilisation, France Bleu revient sur un moment fort du mouvement social : l'organisation mouvementée du premier débat national à Besançon, en présence de Stanislas Guerini, délégué général de La République en Marche.

Stanislas Guérini, le délégué général d'En Marche, a été vivement pris à partie par des gilets jaunes présents.
Stanislas Guérini, le délégué général d'En Marche, a été vivement pris à partie par des gilets jaunes présents. © Radio France - Elie Abergel

Un an après le début de la mobilisation des gilets jaunes, un moment fort reste en mémoire à Besançon. C'est le 18 janvier 2019, le premier débat national organisé par La République en Marche, en présence de Stanislas Guerini, délégué national du parti. Ce vendredi soir, à l'ouverture des portes de la salle, des gilets jaunes présents se voient refuser l'accès.

Une cinquantaine de gilets jaunes sont venus avec l'espoir d'échanger avec le représentant d'En Marche. Chacun entre calmement dans l'enceinte dans la salle. Les fouilles au corps s’enchaînent quand les agents de sécurité referment subitement les portes. Un râle retenti puis des huées. "Laissez nous entrer" s'exclament des gilets jaunes. 

Une ambiance électrique

S'ensuit une bousculade. Accrochés aux portes, des gilets jaunes poussent et parviennent à entrer avant d'être repoussés. A l'intérieur, Stanislas Guerini, Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon et les participants au débat observent, dans l'incompréhension, la scène. 

Il faut de longues minutes pour que les portes s'ouvrent. L'ordre est donné de laisser chacun s'installer. Les organisateurs justifient l'incident par le refus des manifestants de laisser fouiller leur sac.  

L'incident monopolisera tout le débat. "Nous sommes des citoyens. Comment peut-on nous fermer les portes ?" s'étonnent à tour de rôle quelques gilets jaunes. Dans une ambiance électrique, les discussions reprennent. Mais la scène marque pour beaucoup de gilets jaunes la fracture avec le gouvernement. Le débat national sera par la suite boudé par un grand nombre de gilets jaunes, à Besançon.

Les vidéos de cet incident ont été repris par de nombreux médias et partagées des centaines de fois sur les réseaux sociaux

Découvrez : les 44 photos ou vidéos qui ont fait "l'année gilets jaunes" avec les 44  stations de France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess