Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 585.000 manifestants dans près de 70 villes
Économie – Social
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Un an de gilets jaunes : à Perpignan, le rond-point du cadran solaire au cœur de la contestation

-
Par , , France Bleu Roussillon

Le rond-point du péage nord de Perpignan est depuis un an l'un des lieux de rassemblement emblématique des gilets jaunes catalans. La flèche du cadran solaire géant, installée sur le rond-point a depuis été démontée, victime d'un incendie.

Le cadran solaire au rond point du péage nord: tagué, brûlé puis démonté
Le cadran solaire au rond point du péage nord: tagué, brûlé puis démonté © Maxppp - Nicolas Parent

Perpignan, France

Une année s'est écoulée depuis sa première occupation, mais les automobilistes qui empruntent le rond-point du péage nord de Perpignan aperçoivent encore régulièrement quelques gilets jaunes irréductibles positionnés à proximité. Il faut dire que l'histoire mouvementée de ce rond point en a fait un lieu symbolique du mouvement dans les Pyrénées Orientales. 

Un site devenu emblématique de la contestation sociale

Avec le péage sud et la barrière de péage du Boulou à la frontière franco-espagnole, le rond-point du péage nord de Perpignan a été l'un des premiers lieux de rassemblement des gilets jaunes. Des centaines de personnes s'y étaient donné rendez-vous dés l'acte 1 du mouvement, le samedi 17 novembre 2018. 

Une marée jaune fluo qui avait alors bloqué la circulation, mais aussi les accès à la zone commerciale toute proche de Carrefour Claira, à grand renforts de barricades de palettes et de pneus. Des manifestants alors très motivés qui n’hésitent pas pour certains à dormir sur place dès les premières nuits.  

Un réveillon de Noël un peu particulier

Avec sa flèche métallique de 35 tonnes culminant à 22 mètres de haut, le rond-point est très facilement identifiable et sa proximité avec le péage de l'A9 en fait un point de ralliement idéal pour les contestataires. Il y a un an, les gilets jaunes s'organisent et aménagent un véritable campement occupé en permanence, à la fois bastion et agora du mouvement.

En décembre, une vingtaine de personnes iront jusqu'à y passer leur réveillon de Noel ! Un banquet alimenté par tous les cadeaux donnés par de nombreux automobilistes sympathisants de leur cause, voire reconnaissants, alors même que les gilets jaunes ouvraient régulièrement les barrières du péage... 

Témoignage de Jean Claude un gilet jaune qui a réveillonnant sur le rond point de Perpignan nord

Un rond point à 300.000 euros 

Changement d'ambiance quelques semaines plus tard: dans la nuit du vendredi au samedi 19 janvier, l'oeuvre d'art implantée sur le rond-point est gravement vandalisé. Un pneu incendié est placé à l'intérieur de la flèche monumentale du cadran solaire, fragilisant dangereusement l'édifice. La structure, oeuvre de l'artiste Marc André de Figuère, est placée sous arrêté de péril imminent par la mairie de Rivesaltes.

Ce risque entraîne alors la sécurisation du site et l’interdiction de nouveaux rassemblements de gilets jaunes à proximité. Le 3 avril, l'immense flèche du cadran solaire est finalement démontée et déplacée sur un terrain voisin du mémorial de Rivesaltes où elle est toujours entreposée depuis, dans l'attente d'une décision qui tarde à se dessiner.

Un nouvel épisode dans le feuilleton polémique de ce cadran solaire géant, dont l'édification estimée à 300.000 euros en fait l'un de plus coûteux de France ! Véritable ironie du sort pour un site devenu emblématique d'un mouvement des gilets jaunes en lutte pour leur pouvoir d'achat.

Reportage: La sécurisation du cadran solaire avant enlèvement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu