Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un début de saison timide pour les vendeurs de porcelaine à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Boulevard Louis Blanc à Limoges, les boutiques de porcelaine attendent les clients. L'été est pourtant une période propice à la vente d'objets issus des savoir-faire locaux.

Malgré des prix d'usine, les clients ne se bousculent pas dans ce magasin de porcelaine, boulevard Louis Blanc à Limoges
Malgré des prix d'usine, les clients ne se bousculent pas dans ce magasin de porcelaine, boulevard Louis Blanc à Limoges © Radio France - Inès Lombarteix

Limoges, France

À Limoges, le boulevard Louis Blanc est LE lieu pour acheter un objet en porcelaine. Des boutiques se suivent et proposent de la vaisselle fabriquée et décorée dans les environs. L'occasion pour les touristes de ramener un souvenir typique pendant les vacances d'été. En ce début de saison pourtant, ils se font timides et les commerçants sont inquiets.

C'est de plus en plus calme."

Gérard Le Coant tient une boutique sur le boulevard, il y a une dizaine d'années, l'été, les touristes étrangers se ruaient dans son magasin. Il restait alors ouvert entre midi et deux. Aujourd'hui, il attend les clients : "C'est de plus en plus calme, l'an dernier ça avait déjà baissé au niveau de la clientèle. Est-ce que c'est le pouvoir d'achat, est-ce que c'est la ville de Limoges qui n'attire plus... On se pose des questions." Ses bénéfices viennent de plus en plus des exportations à l'étranger et de moins en moins des touristes de passage. 

À quelques mètres de là, Marie Christel attend aussi les clients, mais elle reste optimiste en ce début de saison : "La météo, _quand il fait chaud, s'il y a des touristes, on les trouve vers les lacs_. Il faisait 40 degrés en ville, moi je suis touriste, je ne vais pas en ville avec ces températures."

Dans la grande boutique Lachaniette, c'est surtout par l'export qu'on vend la porcelaine de Limoges - Radio France
Dans la grande boutique Lachaniette, c'est surtout par l'export qu'on vend la porcelaine de Limoges © Radio France - Inès Lombarteix

Pour Thierry Lachaniette, lui aussi vendeur de porcelaine, le boulevard manque d’infrastructures pour accueillir les touristes : _"_On a un problème de parking. L'hôtel de région ayant déménagé, ça nous fait 100 places de moins. On est très inquiet pour cet été."

Les commerces sont pourtant tous d'accord pour dire que les mois de juillet et août sont les plus propices à la vente de porcelaine, avec la période de Noël.