Économie – Social

Un drone pour filmer les déperditions d'énergie dans la Loire

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 4 mars 2015 à 15:35

C'est ce drône, muni d'une caméra thermique sur sa partie inférieure, qui sert à filmer les déperditions d'énergie.
C'est ce drône, muni d'une caméra thermique sur sa partie inférieure, qui sert à filmer les déperditions d'énergie. © Radio France / Nicolas Blanzat

C'est une première dans la Loire et même l'une des premières de ce type en France : un drone est utilisé pour détecter les déperditions de chaleur des maisons à Saint-Genest-Lerpt, dans l'agglomération de Saint-Étienne.

Il y a eu un vol de drone dans le ciel de la Loire ce 4 mars, mais pas illégal celui-là. Il s'agit d'un vol pour détecter les déperditions de chaleur dans les maisons du quartier Marandon, à Saint-Genest-Lerps, dans l'agglo de Saint-Étienne. C'est une première dans le département, et même l'une des premières opérations de ce type en France.

Améliorer l'efficacité énergétique des maisons

Cette opération est menée conjointement par GRDF et l'Agence Locale de l'Energie de la Loire. L'objectif, c'est d'informer les habitants sur les pertes énergétiques de leurs maisons et les encourager à les rénover, tout en leur proposant des solutions pour le faire. Alors que la loi sur la transition énergétique vient d'être votée au Sénat, l'ambition avouée des acteurs est de faire mieux en terme d'efficacité énergétique : pour la protection de la planète... et pour le porte-monnaie des habitants.

"Le drone permet d'avoir une vision très précise."- Olivier Bresson, directeur de GRDF dans la Loire

"Le drone est précieux parce qu'il permet d'avoir une vision très précise des défauts d'isolation d'un bâtiment et d'identifier les zones de déperdition" , explique Olivier Bresson, le directeur de GRDF dans la Loire.

Olivier Bresson, GRDF : "Faire en sorte que les logements consomment moins et émettent moins de gaz à effet de serre"

Le drone s'élève à une trentaine de mètres au-dessus des habitations, filme le toit des maisons grâce à une caméra thermographique. Les images apparaissent en temps réel sur un écran fixé sur la télécommande du pilote, mais elles seront analysées plus en détails par l'Agence Locale de l'Energie et du Climat de la Loire.

Une réunion sera ensuite organisée pour présenter les résultats aux habitants. Ils seront incités à rénover leur logement en cas de gros problème et des solutions leurs seront proposées gratuitement. L'objectif, c'est de réduire les pertes énergétiques des maisons. Et si cette opération est concluante, elle pourrait être reconduite dans les prochains mois.

Un drône pour filmer les déperditions d'énergie, reportage

Stéphane Gruffat, le pilote du drône, voit les images en temps sur sa télécommande - Radio France
Stéphane Gruffat, le pilote du drône, voit les images en temps sur sa télécommande © Radio France