Économie – Social

La Croix-Rouge de l'Isère lance un financement participatif pour acheter une ambulance, une première en France

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère et France Bleu lundi 24 octobre 2016 à 6:00

L'équipe de la Croix Rouge pose devant la vieille ambulance à remplacer.
L'équipe de la Croix Rouge pose devant la vieille ambulance à remplacer. © Radio France

En manque de fonds, la Croix Rouge a décidé de lancer un projet pilote à Voiron (Isère). Un financement participatif sur internet pour remplacer une ambulance. C'est une première en France.

"C'est quasiment un outil de travail, on s'en sert beaucoup, et il n'est plus aux normes", constate Martine Jacquin, vice-présidente de la Croix Rouge Voiron. Elle parle évidemment de l'ambulance, 220 000 kilomètres au compteur. "Maintenant tout doit être attaché derrière, personnes et matériel, pour éviter les accidents", explique Vincent Hecht, le président.

Difficile de boucler le budget

Racheter une ambulance d'occasion coûte 51 000 euros. Et la Croix-Rouge n'en a financé que 30 000. Pour le reste, un appel aux dons a été lancé, sur internet. Le projet, premier du genre en France, a été lancé car l'équipe est dynamique, notamment au niveau de sa communication. L'équipe d'une vingtaine de personnes a par exemple décidé de réaliser une vidéo pour présenter ses bénévoles, en début d'année.

Ce financement participatif, "c'est une opportunité, sinon on ne sait pas comment on va lever les fonds", commente Martine. "Il y a eu une baisse des dotations de l'Etat aux communes", explique Vincent, "de fait nous touchons moins de la part des communes, et on a du mal à boucler le budget".

"On a de plus en plus de demande, la précarité progresse, et de l'autre côté on a de moins en moins de dons, moins d'aides des collectivités, et même moins de bénévoles". Vincent Hecht

Ambulance demande retraite désespérément.  - Radio France
Ambulance demande retraite désespérément. © Radio France

Le budget serré, la Croix Rouge fait donc appel au financement participatif, mais espère également recruter des bénévoles dans le processus. Pour le don, chaque montant a sa contrepartie pour le donneur. Un tee-shirt pour 30€, une formation premiers secours pour 100€, plus une demi-journée avec les bénévoles pour 200€.

Les donateurs ont jusqu'au 31 décembre pour se manifester. "On peut donner, mais aussi juste donner un coup de main, coller des affiches, ou bien s'engager le temps qu'on peut comme bénévole, tout le monde est le bienvenu", insiste Vincent. Selon les Martine Jacquin et Vincent Hecht, d'autres centres de la Croix Rouge sont aussi en panne de financement. Si le financement participatif fonctionne, on pourrait bien voir les initiatives dans le genre se multiplier à l'avenir.

Deux moyens de donner

  • soutenir.croix-rouge.fr/financement-ul-voiron
  • Appeler la Croix Rouge Voiron au 04 76 05 08 35

Partager sur :