Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Un Français sur dix a déjà fraudé à l'assurance

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Plus d'un Français sur dix a déjà fraudé à l'assurance selon un sondage CSA pour le comparateur LeLynx.fr publié ce mercredi. 30 % des Français déclarent qu'ils pourraient frauder s'ils en avaient l'occasion.

Un Français sur quatre a été tenté de frauder lors d'un sinistre.
Un Français sur quatre a été tenté de frauder lors d'un sinistre. © Maxppp - Philippe Renault

Plus d'un Français sur dix a déjà fraudé à l'assurance, selon ce sondage*. La principale fraude consiste à ne pas déclarer un sinistre mais à le régler à l'amiable. Par exemple lors d'un petit accrochage en voiture, on préférera s'arranger, moyennant un billet. Mais c'est illégal selon LeLynx.fr qui rappelle que l'article L113-2 du code des assurances oblige le consommateur à signaler à son assureur tout sinistre de nature à engager sa responsabilité.  Les plus jeunes fraudes plus que leurs aînés. 16 % des 18-34 ans ont déjà fraudé, 14 % des 35-49 ans, 8% des 50-64 ans et 7% seulement des plus de 65 ans

30 % des assurés pourraient frauder s'ils en avaient l'occasion

Un Français sur quatre a déjà hésité à frauder lors de précédents sinistres et 30 % reconnaissent qu'ils pourraient le faire s'ils en avaient l'occasion. Et là encore les jeunes sont plus tentés de frauder que leurs aînés. Ce qui s'explique par le fait qu'ils payent leurs assurances plus cher. Ainsi leur assurance auto leur coûte en moyenne 993 euros par an, contre une moyenne de 615 euros annuels pour les conducteurs plus expérimentés. 

Les Français sont tentés de frauder en profitant d'un sinistre pour déclarer d'autres sinistres plus importants qui n'ont pas eu lieu, en faisant jouer l'assurance d'un proche ou en faisant porter la responsabilité d'un sinistre à un tiers. C'est en matière d'assurance auto et de multirisques habitation que les tentations de fraude sont les plus grandes. 

Les raisons de la fraude

La première raison qui pousse les Français à frauder ou qui sous-tend leur tentation c'est d'éviter un malus qui fait gonfler la prime d'assurance. Les fraudeurs espèrent aussi être ainsi mieux indemnisés et/ou éviter d'avoir à payer la franchise, qui reste à leur charge. Un Français sur trois juge que les franchises sont trop élevées et un sur cinq estime que les indemnisations sont trop faibles.

*sondage CSA réalisé en septembre 2019 par internet sur un échantillon de 1001 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans ou plus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu