Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le grand groupe chinois Quechen veut investir plus de 100 millions d'euros à Fos-sur-Mer

mercredi 10 janvier 2018 à 11:48 Par David Aussillou, France Bleu Provence et France Bleu

Quechen, l'un des leaders mondiaux dans la production de silice va investir 105 millions d'euros à Fos-sur-Mer. Un accord a été signé ce mardi en Chine, à l'occasion du déplacement d'Emmanuel Macron. 130 emplois seront créés.

Une unité de production de pneus verts va être créée à Fos-sur-Mer (photo d'illustration).
Une unité de production de pneus verts va être créée à Fos-sur-Mer (photo d'illustration). © Maxppp -

Fos-sur-Mer, France

L'accord, une lettre d'intention, a été signé ce mardi à l'occasion de la visite du président de la République en Chine. Le groupe Quechen Silicon Chemical, le numéro 3 mondial de la fabrication de silice va installer une unité de production de pneus verts à Fos-sur-Mer. Un investissement de 105 millions d'euros. 130 emplois seront créés sur la plateforme Piicto. 

Fos-sur-Mer plutôt qu'un port hollandais

Fos-sur-Mer était en balance avec 28 autres sites européens, et notamment le plus sérieux situé aux Pays-Bas. "Par sa taille, l'investissement de Quechen Silicon Chemical nécessitera des ressources abondantes en matière de foncier, d'énergies, d'eau industrielle et de connectivité internationale", a déclaré dans un communiqué la présidente du directoire du Grand port maritime de Marseille-Fos, Christine Cabau Woehrel.

Philippe Stéfanini, directeur de Provence Promotion, Christine Cabau Woehrel, présidente du Grand Port Maritime de Marseille, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et Que Weidong, PDG de Quechen et son épouse - Aucun(e)
Philippe Stéfanini, directeur de Provence Promotion, Christine Cabau Woehrel, présidente du Grand Port Maritime de Marseille, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et Que Weidong, PDG de Quechen et son épouse

C'est lors de la visite en Chine d'Emmanuel Macron que l'accord a été signé. Les négociations avaient commencé il y a deux ans. La plateforme qui sera construite à Fos-sur-Mer pourrait produire 90.000 Mt/an de silice à haute dispersion (HDS). Quechen Silicon Chemical, basé à Wuxi, province de Jiangsu, est la première entreprise de fabrication de silice en Chine. Pour le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Pierre Dartout, "cette création illustre les atouts industriels de notre territoire métropolitain". 

Le président de la métropole Aix-Marseille, Jean-Claude Gaudin fait remarquer que "notre jeune métropole rassemble désormais des forces économiques sur l’ensemble du territoire qui étaient auparavant dispersées et donc moins bien valorisées". Renaud Muselier, le président de la région PACA  estime lui que "c'est une véritable bataille de gagnée". Pour l'économiste Marc Toati, les Chinois ne sont pas venus pour rien : "Très souvent quand on a des gros contrats comme ça il y a pendant cinq ans une sorte de franchise fiscale ou un abaissement de l'imposition. Souvent au bout de cinq ans, une fois qu'il n'y a plus ces aides fiscales, les entreprises repartent avec la technologie et même certains emplois."