Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le pourquoi du comment

Un Guide du Routard sur le canal du Nivernais doit sortir au printemps 2019

mercredi 25 avril 2018 à 4:09 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Dans le pourquoi du comment on s'intéresse ce mercredi au Guide du Routard qui va consacrer l'an prochain l'un de ses titres au canal du Nivernais après la réalisation en 2017 d'un titre sur le Canal de Bourgogne.

Présentation du projet de Guide du Routard sur le Canal du Nivernais
Présentation du projet de Guide du Routard sur le Canal du Nivernais © Radio France - Isabelle Rose

Yonne, France

Le Guide du Routard reste le leader français des guides touristiques

Lancé en 1973, le Guide du Routard est le plus vendu en France avec deux millions et demi d'exemplaires achetés chaque année. Cela représente un quart du marché. Au départ  c'était un guide très pratique, devenu au fil du temps plus généraliste  avec aujourd'hui une évolution plus culturelle. Il compte 135 titres, la moitié des destinations sont françaises et le reste des parutions concerne 67 pays. Son site internet routard.com est consulté par six millions de visiteurs par mois  selon Jérôme Denoix, directeur Hachette partenariats et Développement 

Qu'est ce qui fait le succès de ce guide ?

La proximité, les anecdotes, les lieux insolites ou les coups de cœur sont très appréciés des lecteurs. Le Guide du Routard surfe aussi sur l'énorme engouement en ce moment  pour la France et la découverte de son patrimoine. Le guide offre par exemple une large place à ce qu'on appelle l'itinérance douce, les voyages en bateau, à pied ou à vélo. Une collection a même été créée pour le cyclotourisme dont le premier titre consacré à La Loire à vélo a connu un vrai succès. 

Comment faire pour y figurer ?

Ceux sont souvent les collectivités qui mettent la main au portefeuille. Pour le futur guide sur le Canal du Nivernais, par exemple, le coût, 30 000 euros, est financé conjointement par VNF et les deux syndicats mixtes du Canal du Nivernais dans l'Yonne et la Nièvre. 

Ensuite pour les sites ou adresses sélectionnées dans le guide, un journaliste viendra sur le terrain pour donner son regard sur le territoire, en total indépendance rappelle Jérôme Denoix, directeur Hachette partenariats et Développement : « Les touristes recherchent de plus en plus d’endroit calme, entrecoupé de visites et notamment dans la région de visites de caves. Une large part est attribuée aussi au patrimoine bâti, à l’histoire du flottage du bois, très importante le long de cette voie d’eau. Il existe une charte commune à tous les Guides du Routard poursuit Jérôme Denoix. La marque de fabrique c’est l’indépendance. Un auteur vient sur le territoire et va se faire son opinion sur l’offre touristique en prenant le point de vue du consommateur en disant ce prestataire vaut le détour, ici des choses restent à améliorer,  il va mettre en avant ce qu’il pense intéressant, ses coups de cœurs. 

Le guide sera ensuite tiré à 10 000 exemplaires, distribués principalement en France en Suisse, Belgique et au Canada.

Qui sont les principaux concurrents du Guide du Routard ?

Le principal rival du Guide du Routard reste le Guide Vert Michelin. Edité depuis1926, il est souvent décrit comme plus académique avec un accent particulier sur le patrimoine et l’histoire. On trouve aussi le Petit Futé ou encore Lonely Planet. Ces deux derniers ont développé parallèlement une offre de guide numérique. Mais le guide papier a encore de très beaux jours devant lui. Si Internet est très utilisé en amont pour préparer son voyage, le guide papier reste indétrônable pendant le voyage rappelle Jérôme Denoix : +7% par exemple de vente supplémentaire l'an passé rien que pour le Guide du Routard version papier.