Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un lundi "très difficile" à la SNCF, de l'aveu même de la direction, et une forte mobilisation en gare TGV d’Avignon

lundi 14 mai 2018 à 17:19 Par Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse

Les syndicats, pour faire plier un gouvernement inflexible, avaient appelé les cheminots à muscler leur mobilisation lors d'une journée baptisée "s ans cheminots et sans trains" et à voter pour ou contre la réforme ferroviaire.

Les obsèques du service publique férroviaire pour les syndicats
Les obsèques du service publique férroviaire pour les syndicats © Radio France - Jean Michel Le Ray

Avignon, France

Même si des trains ont circulé ce lundi avec un nouvel épisode de la grève perlée entamée début avril (soit la moitié du calendrier annoncé pour la grève par épisode)  la direction de la SNCF aura noté "un sursaut de mobilisation" avec un "trafic très perturbé" et en moyenne un TGV, un TER sur trois et un Intercités sur cinq. 

Une journée émaillée d'actions plus spectaculaires par endroit comme à la gare TGV d’Avignon où l'on a assisté à des obsèques symboliques, celles du "service public ferroviaire" avec un cortège de près de 200 cheminots invités à un pique-nique militant sur le parvis nord de la gare TGV .

Un enterrement de première et seconde classe pour les syndicats

Cette manifestation pour relancer la mobilisation était aussi doublée ce lundi  à Avignon comme dans toute les gares françaises du lancement d'une initiative baptisée : "le vot'action". Une consultation interne, un référendum pour inviter tous les cheminots de la base à l’encadrement à se prononcer pour ou contre le projet de réforme d'un gouvernement. Les syndicats souhaitant ainsi obtenir un autre baromètre que les taux de participation des grévistes publiés par la direction.   

Prochains jours de grève les vendredi 18 et samedi 19 mai. Le projet loi arrivera le 23 mai en commission au Sénat, puis le 29 dans l'hémicycle.

Des cheminots grévistes toujours détérminés

Un cortège parti du parking du centre commercial situé en face de la gare TGV d'Avignon  - Radio France
Un cortège parti du parking du centre commercial situé en face de la gare TGV d'Avignon © Radio France - Jean Michel Le Ray
Ambiance fumigène sur le parvis de la gare aprés les prises de parole  - Radio France
Ambiance fumigène sur le parvis de la gare aprés les prises de parole © Radio France - Jean Michel Le Ray
Le cercueil drapé de noir a ensuite été enflammé par les grévistes - Radio France
Le cercueil drapé de noir a ensuite été enflammé par les grévistes © Radio France - Jean Michel Le Ray