Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Mentonnais crée un tee-shirt connecté pour prévenir les risques cardiaques

-
Par , France Bleu Azur
Menton, France

Laurent Fort et son équipe ont créé un tee-shirt connecté pour récolter des données cardiaques lors d'un effort. L'objet est prêt à être fabriqué puis commercialisé.

Le Body connect et son moniteur de 14 grammes
Le Body connect et son moniteur de 14 grammes -

C'est en observant son fils jouer à la Playstation que Laurent Fort a eu l'idée de créer son Body Connect : "Il remplaçait des joueurs sur un jeu de football en fonction de leur état de forme. Je me suis dit qu'il faudrait faire pareil en vrai."

L'idée germe alors de créer un tee-shirt qui récupérerait les données cardiaques lors d'un effort. "Il fait un électrocardiogramme en temps réel. Il récolte tout un tas de données qu'il transmet à l'extérieur. Ensuite, vous pouvez les faire analyser par un médecin pour voir s'il y a un problème. L'application va également vous signaler un cas de dysfonctionnement."

Encore besoin de deux à trois millions d'euros

Le tee-shirt est maintenant prêt à être industrialisé "mais ça coûte cher, car modifier les chaînes de production pour notre moniteur va déjà chercher pas loin du million d'euros" Avec son équipe, ils ont déjà investi plus de 900 000 euros.

"On a encore besoin de deux à trois millions pour aller jusqu'à la commercialisation". Un tee-shirt qui pourra servir au coureur du dimanche comme aux sportifs professionnels.

"On travaille déjà avec les équipes de handball féminin. On espère les équiper aux prochains JO". Laurent Fort espère une commercialisation de son tee-shirt connecté entre 230 et 260 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess