Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un Messin crée l'application "EatMeet" pour organiser des repas chez des inconnus et faire des rencontres

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

A 23 ans, le Messin Pierre Valot vient de créer une toute nouvelle application, EatMeet. Elle ne fonctionne que dans la région de Metz... pour l'instant. Le principe ? Pouvoir aller déguster des plats chez des inconnus et faire des rencontres, amicales ou amoureuses.

L"application Eatmeet ne fonctionne qu'à Metz mais ses fondateurs veulent l'étendre dans toute la région
L"application Eatmeet ne fonctionne qu'à Metz mais ses fondateurs veulent l'étendre dans toute la région © Radio France - Marianne Naquet

Metz, France

A vos téléphones ! Une nouvelle application a été créée par Pierre Valot, un Messin, avec deux copains. Son nom, "EatMeet", traduction :  manger tout en faisant des rencontres.

Un fonctionnement qui se veut simple

Son fonctionnement se veut facile d'accès. "Ça marche un peu comme l'application Blablacar. L'organisateur propose un dîner comme le conducteur d'une voiture", explique Pierre Valot, l'un des cofondateurs. Sur l'application, des listes de menus sont disponibles dans un rayon géométrique proche. L'utilisateur peut ensuite réserver et dîner chez des inconnus. 

Pierre Valot, le Messin cofondateur de l'application Eatmeet - Radio France
Pierre Valot, le Messin cofondateur de l'application Eatmeet © Radio France - Marianne Naquet

Une idée qui est venue quand Pierre Valot était étudiant. "Je me serais bien fait inviter chez des gens qui auraient eu une part de plus de leur plat pour moi. Plutôt que de manger des kebabs ou autres." L'application a aussi pour but de limiter le gaspillage alimentaire.

Pas d'argent mais une monnaie virtuelle

L'application fonctionne seulement avec une monnaie virtuelle. Pas d'espèces ou de carte bancaire, tout fonctionne via des jetons gratuits. A sa première connexion, l'utilisateur reçoit cinq jetons qui valent un repas. Il faut ensuite les remettre à l'organisateur du repas. Le cuistot amateur décide du nombre de jetons nécessaires, selon la qualité du repas. Les fondateurs de l'application n'ont pas voulu d'un système de paiement classique. "L'aspect financier pervertit toujours un petit peu les choses. En restant avec une monnaie locale, les gens ne pourront pas acheter d'autre chose", souligne le Messin Pierre Valot. 

Metz, la ville idéale

Pour le moment, l'application ne fonctionne que sur Metz. Un choix pas anodin pour le cofondateur d'EatMeet. Une grande partie de la famille de Pierre Valot vient de Metz : son père, ses oncles et tantes. "C'est aussi une ville où il y a beaucoup d'étudiants", explique Pierre Valot. "Il y a un ratio habitants/étudiants qui est très élevé."

Faciliter les rencontres 

Le jeune homme espère favoriser des rencontres amicales et amoureuses. "Ce n'est pas toujours facile de rencontrer quelqu'un dans un bar, ça peut être cérémonieux ou on peut être mal à l'aise." Selon lui, les repas chez des gens inconnus peuvent créer des rencontres inattendues. "Finalement, on est tous beaucoup sur Instagram ou Facebook, et on n'a pas réellement d'amis, on en a de moins en moins au final."

L'application est gratuite. Elle est disponible sur Android ou Iphone. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu