Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un millier de personnes défilent en Creuse contre le projet de loi Travail

jeudi 31 mars 2016 à 22:42 Par Valérie Mosnier et Thomas Schnell, France Bleu Creuse

Tous unis contre la loi El Khomri ! Lycéens, étudiants, salariés du privé et du public ont manifesté ce jeudi côte à côte. Des défilés ont eu lieu à Guéret et La Souterraine.

La jeunesse en tête de cortège
La jeunesse en tête de cortège © Radio France - Thomas Schnell

La quatrième journée de mobilisation contre le projet de loi sur le travail, ce jeudi 31 mars, a donné lieu à plusieurs rassemblement dans le département. A La Souterraine une centaine de personne se sont réunies en fin de journée.

La révolte ne faiblit pas

Plus tôt dans la matinée, le ton a été donné à Guéret . Entre 900, selon la police, et 1.500 personnes, selon les syndicats, ont défilé dans les rues. Le cortège est parti  du siège du PS, s'est dirigé vers la mairie, la préfecture, avant de retourner au siège du parti.

Ce jeudi encore, les jeunes se sont fortement mobilisés, ils étaient environ 200 lycéens et étudiants. Mais le cortège était intergénérationnel avec aussi des retraités, des chômeurs, des travailleurs du service public et du secteur privé.

Les manifestants s'en sont notamment pris aux locaux du Parti Socialiste, qu'ils ont tagués du slogan "PS dehors".

Les étudiants bloquent l'IUFM quelques heures

Le campus de Guéret a aussi été bloqué quelques heures pour la première fois depuis le début de la mobilisationUne cinquantaine d''étudiants du DUT Carrières Sociales ont bloqué l'IUFM entre 7H30 et 10H, avant de rejoindre la manifestation. Pour rentrer, des étudiants et un enseignant ont escaladé les grilles mais cette réforme du code du travail a aussi permis d'engager la discussion entre les jeunes et leurs profs. " On réfléchit plus concrètement sur les alternatives possibles... autres que s'opposer à la loi" explique Marius Chevallier, responsable des deuxième années

Reportage devant les portes de l'IUFM - Thomas Schnell

D'autres manifestants ont arrêté la circulation sur la Nationale 145 au rond-point de la Croisière, provoquant jusqu'à 5 kilomètres de bouchon à la mi-journée.