Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un musée à bord du Grandiosa, le futur paquebot de MSC construit aux chantiers navals de Saint-Nazaire

mercredi 15 novembre 2017 à 19:14 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Deux futurs paquebots de l'armateur italo-suisse MSC étaient à l'honneur ce mercredi aux chantiers STX de Saint-Nazaire : le Grandiosa avec la découpe de la première tôle, et le Bellissima avec la cérémonie des pièces, lors de laquelle des pièces d'or sont placées à bord.

Il s'appellera le Grandiosa et comportera un musée à son bord
Il s'appellera le Grandiosa et comportera un musée à son bord © Radio France - Anne Patinec

Saint-Nazaire, France

Il s'appellera le MSC Grandiosa. C'est ce qu'a annoncé lors de la découpe de la première tôle, Pierfrancesco Vago, le directeur général de MSC en évoquant ce paquebot qui est presque l'équivalent du Méraviglia, livré au printemps denier. Sauf qu'il mesure 16 mètres de plus, qu'il comporte 200 cabines de plus. Et surtout qu'il aura un musée à son bord, ce qui est une première sur un bateau de croisière géant. 350 m2 de locaux spécialement conçus pour accueillir des œuvres d'art. MSC disctute actuellement avec plusieurs grands musées dont le Louvre. Au niveau culturel, MSC propose déjà des spectacles du Cirque du Soleil et va continuer sur le Grandiosa qui sera livré fin 2019.

"Nous sommes en discussion avec des grands musées comme le Louvre, le Prado et des musées italiens pour savoir quelles oeuvres nous pourrions embarquer. Nous voulons profiter de l'effort de démocratisation des musées qui souhaitent que l'art aille à la rencontre des populations". Erminio Eschena, le responsable des relations industrielles et institutionnelles chez MSC.

Cérémonie des pièces pour le Bellissima

Les marins étant superstitieux, c'est une tradition millénaire dans l'univers de la construction des navires : pour porter chance au bateau, on met des pièces en or à bord. Deux pièces, fabriquées pour la cérémonie avec la date, le nom du bateau et sa silhouette ont été placées dans un tube soudé sur le premier bloc métallique de la coque à l'avant du navire. Afin que cela soit visible des passagers, deux autres pièces identiques ont trouvé place près d'un futur ascenseur.

Ces pièces doivent porter chance au paquebot - Radio France
Ces pièces doivent porter chance au paquebot © Radio France - Anne Patinec

Deux livraisons par an à partir de 2018

Avec le Grandiosa, quatre paquebots sont actuellement en cours de fabrication aux chantiers navals. Une activité que le site n'avait pas connue depuis longtemps.

"Nous entrons dans une nouvelle ère avec deux livraisons de paquebots par an au moins jusqu'en 2022" Laurent Castaing, le directeur des chantiers navals STX

48 blocs de 650 à 1200 tonnes  constitueront la coque du Bellissima - Radio France
48 blocs de 650 à 1200 tonnes constitueront la coque du Bellissima © Radio France - Anne Patinec