Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Nantais transforme des remorques frigorifiques en dortoirs pour les sans-abris

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Face au manque de places d'hébergement d'urgence, un Nantais transforme de vieilles remorques frigorifiques en dortoirs pour les SDF. Son problème ? Le manque de volonté politique pour installer ces remorques.

Des remorques de camions frigorifiques transformées en hébergements d'urgence pour les sans-abris. C'est l'idée d'un Nantais, architecte d'intérieur. Frédéric Tabary a lancé les premiers prototypes de ces Villas en urgence il y a deux ans et  il vient de terminer la réhabilitation de cinq nouvelles remorques qu'il met à la disposition des associations qui aident les sans-abris.

Frédéric Tabary, le créateur des remorques
Frédéric Tabary, le créateur des remorques © Radio France - Marion Fersing

Un projet écologique et solidaire

Jusque-là, ces vieilles remorques de poids-lourds étaient envoyées en Afrique. Elles sont désormais réhabilitées par des ateliers d'insertion. C'est à la fois écologique et solidaire. L'intérieur est chaleureux. Ça fait penser à une chambre d'auberge de jeunesse. Il y a le côté dortoirs avec huit lits superposés qui peuvent se fermer avec des petits rideaux pour plus d'intimité. Et le côté sanitaire avec des wc, une douche et un lavabo. On peut aussi rajouter une cuisine et une table pour manger.

Chaque lit dispose d'une tablette, d'un miroir et d'une prise pour recharger le portable
Chaque lit dispose d'une tablette, d'un miroir et d'une prise pour recharger le portable © Radio France - Marion Fersing

Ces remorques sont une vraie solution face au manque de places d'hébergement d'urgence, en particulier l'hiver. Elles sont étanches et isolées, elles peuvent résister à une température jusqu'à -40 degrés. 

Désormais 13 remorques

Huit sont déjà installées un peu partout en France, notamment à Bouguenais, et donc cinq autres sont mises à la disposition des associations qui en ont besoin. Si elles n'ont pas les 25.000 euros pour les achetées, un financement participatif a été mis en place pour offrir des "nuitées" aux sans-abris, à raison de cinq euros la nuit. Cet argent permet de financer la réhabilitation d'autres remorques. Frédéric Tabary compte en transformer une centaine.

Ça bloque au niveau politique

Il a présenté son projet à Emmanuel Macron qui s'est dit emballé. Et étonné qu'il n'y en ait pour l'instant que huit. "Le problème, c'est que ça bloque au niveau politique. Les communes renvoient la balle à l'État qui est censé gérer et financer l'hébergement d'urgence", se désole le Nantais. Et puis il faut trouver des terrains pour ces remorques : des terrains avec l'eau et l'électricité, près de commerces et facilement accessibles. 

Cinq nouvelles remorques viennent d'être transformées pour les sans-abris
Cinq nouvelles remorques viennent d'être transformées pour les sans-abris © Radio France - Marion Fersing

Sur le site de Transfert ?

Pour Nantes, ce pourrait être sur le site de Transfert, près de la zone commerciale d'Atout sud. C'est en tous cas ce que l'adjoint aux solidarité de la ville de Rezé voudrait proposer à la métropole.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess