Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un boulanger niçois lance une carte de France des boulangeries artisanales

lundi 2 juillet 2018 à 5:17 Par Bastien Deceuninck, France Bleu Azur et France Bleu

Frédéric Roy, un boulanger de Nice, a lancé avec une association une carte de France des boulangeries artisanales. Elle recense tous les boulangers qui fabriquent eux-mêmes leur pain, leurs viennoiseries, ou encore leurs gâteaux. Une manière d'informer les clients.

Frédéric Roy se bat pour la création d'un label pour les croissants fabriqués artisanalement
Frédéric Roy se bat pour la création d'un label pour les croissants fabriqués artisanalement © Radio France - Bastien Deceuninck

Frédéric Roy, boulanger niçois, se bat pour préserver les artisans-boulangers face aux produits industriels. Depuis plusieurs années, il milite pour la création d'un label pour les croissants fabriqués entièrement par les artisans-boulangers, comme cela existe pour les "baguettes de tradition". 

En attendant, il a créé une association avec d'autres boulangers et a publié sur internet une carte qui recense toutes les boulangeries qui fabriquent elles-mêmes leurs viennoiseries, mais aussi leur pain ou leurs gâteaux. Il suffit de renseigner le nom de sa commune et un rayon de recherche pour voir apparaître les boulangeries inscrites.

Frédéric Roy fabrique lui-même toutes ses viennoiseries.  - Radio France
Frédéric Roy fabrique lui-même toutes ses viennoiseries. © Radio France - Bastien Deceuninck

Une semaine après son lancement à la fin du mois de juin, plus d'une cinquantaines sont déjà enregistrées. "Il devrait bientôt en avoir deux fois plus" explique le boulanger, "je reçois des demandes tous les jours!". 

Une pétition est toujours en ligne pour demander la création du label. Plus de 170 000 personnes l'ont déjà signée.

Changer la réglementation européenne

L'artisan-boulanger a déjà été reçu au ministère de l'Économie, mais ses revendications n'ont pour le moment pas été entendues. "On m'a expliqué qu'il fallait changer la réglementation au niveau de l'Union Européenne. Personnellement, je travaille six jours sur sept et je fais 80 heures par semaine. Peut-être que là-haut, ils pourraient aussi faire leur boulot?"

Frédéric Roy en appelle désormais directement à Bruno Le Maire, pour le recevoir. Il compte bien rappeler au ministre de l'Économie son intervention devant l'Assemblée nationale, le 13 décembre 2017.