Économie – Social

Un Noël solidaire à Nîmes

Par Solène Cressant, France Bleu Gard Lozère dimanche 25 décembre 2016 à 19:50

85 personnes ont pu bénéficier de ce repas de Noël solidaire
85 personnes ont pu bénéficier de ce repas de Noël solidaire © Maxppp - Alexandre MARCHI

Samedi 24 décembre, un dîner de Noël a été organisé pour tous ceux qui sont seuls ou dans le besoin. Un moment de joie et de partage à l'initiative de la ville de Nîmes, de la société Saint-Vincent-de-Paul, du Secours Populaire et de l'association le Pain Partagé.

Samedi 24 décembre, un dîner de Noël a été organisé pour tous ceux qui sont seuls ou dans le besoin. Un moment de joie et de partage à l'initiative de la ville de Nîmes, de la société Saint-Vincent-de-Paul, du Secours Populaire et de l'association le Pain Partagé.

26e édition de ce dîner solidaire auquel 85 personnes ont participé : des personnes seules, des familles ou des sans-abris. Ce samedi soir, il y avait des rires, de la joie et de l'amitié, loin de tous les tracas de la vie quotidienne !

Je repars avec le sourire

Au bout d'une grande table, Gisèle, bonnet de père Noël sur la tête et ongles vernis de rose, lit le menu et elle met l'ambiance ! "Feuilleté de saumon et oseille, suprême de pintade... sans alcool ! Même pas un petit verre" s'amuse-t-elle ! Et autour d'elle, tout le monde rit aux blagues de celle qui se définit comme "Gisèle, la Bourguignonne ! "

Ce repas pour elle, c'était très important : "C'est formidable ! Quand on n'a pas de famille... c'est difficile, mais ici, finalement, on retrouve une grande famille !"

Pas facile pour tout le monde de venir à ce repas. Virginie est arrivée le cœur gros avec son amie Carmen. Mais elle a vite séché ses larmes et elle l'assure "je repars avec le sourire!".

Un repas inter-religieux

Autour des tables, des personnes seules, beaucoup de familles et surtout, différentes religions. Tout cela, ça plait beaucoup à Martine, une retraitée nîmoise :

"Noël, avant d'être une fête chrétienne, c'est le partage et ce soir c'est le plus bel exemple de partage d'avoir autant de cultures autour de la table".

D'ailleurs son voisin, Fouad, est musulman, mais leur conversation elle, est bien laïque ! "Moi j'aime bien Manuel Valls, lance le premier, je le trouve sympa!" et Martine de rétorquer tout en riant "Mais on ne choisit pas son président parce qu'il est sympa !"

Ce samedi soir, tout le monde est reparti avec un petit cadeau. Cette année encore, le Père Noël a essayé de n'oublier personne.