Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : L214 milite pour le bien-être des animaux d'élevage avec ses vidéos chocs

Un nouveau directeur prend ses fonctions à l'abattoir du Boischaut dans l'Indre

vendredi 28 décembre 2018 à 16:28 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Berry

Un nouveau directeur vient de prendre ses fonctions à l'abattoir du Boischaut à Lacs, dans l'Indre. Son objectif : remettre aux normes l'établissement, pour organiser sa réouverture. Le site est fermé depuis début novembre après la diffusion d'une vidéo de l'association L214.

L'établissement est fermé depuis début novembre.
L'établissement est fermé depuis début novembre. © Maxppp - maxppp

Lacs, France

Un nouveau directeur vient de prendre ses fonctions à l'abattoir du Boischaut, à Lacs, près de La Châtre dans l'Indre. Il a été présenté officiellement aux élus du conseil communautaire ce jeudi soir, puisque cette collectivité est en charge du recrutement. Cet homme actuellement directeur de l'abattoir d'Ussel en Corrèze est mis à disposition par convention pour organiser les travaux de mise aux normes et la réouverture du site et il restera ensuite dans l'Indre, à ce poste. 

Le préfet de l'Indre, Thierry Bonnier, se dit satisfait de cette nomination, et de l'expérience du nouveau directeur.

L'abattoir du Boischaut est fermé par arrêté préfectoral depuis début novembre, après la diffusion d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214. Pour l'instant, il n'y a pas de date de réouverture prévue, il faut d'abord mener les travaux de remise aux normes. D'après l'arrêté préfectoral, ce chantier doit démarrer avant le 3 février.

Ce jeudi, les élus ont voté un plan de financement et d'investissement pour cet abattoir.