Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont Saint-Michel : le parking du Bec d'Andaine redevient payant

Mont Saint-Michel, France

Après les polémiques autour du parking payant du Mont-Saint-Michel, autre parking où il va falloir débourser de l'argent dans la baie : celui du Bec d'Andaine à Genêts dans le sud-manche.

MONT SAINT MICHEL
MONT SAINT MICHEL © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

A partir du premier mai, il faudra de nouveau payer le parking du Bec d'Andaine à Genêts près du Mont-Saint-Michel dans le sud-manche. Ce n'était plus le cas depuis deux ans. Le Bec d'Andaine est un site prisé pour les départs de la traversée de la baie et il y a plusieurs années la commune avait déjà mis en place un système payant avec un employé sur le site mais comme il ne pouvait pas être présent en continu cela avait été abandonné en 2017. Mais depuis, l'intercommunalité qui a aujourd'hui la gestion du site a trouvé une autre solution : un système d'horodateurs. Le site a des coûts de fonctionnement et d'entretien (eau, électricité, sanitaires..). Catherine Brunaud Rhyn est maire de Genêts et vice-présidente à la communauté d'agglomération : " Il y aura de l'entretien, de l'accueil, de l'information aux touristes  et des actions de sensibilisation à l'environnement".

2000 randonneurs par jour au plus fort de la saison

Ce site accueille parfois jusqu'à 2.000 randonneurs par jour. L'idée est de ne pas faire payer aux habitants mais aux touristes.  Alors à partir du 1er mai jusqu'au 30 octobre il y aura des horodateurs de 9h à 19h : quatre euros pour les voitures mais les deux premières heures seront gratuites. Pour les cars ce sera 25 euros et ,nouveauté là aussi, la dépose des passagers sera gratuite. L'accès aux toilettes ne sera pas payant non plus contre 50 centimes auparavant. "Un abonnement annuel de 20 euros est mis en place pour les guides, les locataires et les salariés du site", Catherine Brunaud Rhyn, maire de Genêts et vice-présidente à la communauté d'agglomération.

Les recettes estimées à 350 000 euros par an serviront aussi au recrutement des saisonniers qui assureront l'entretien du site, l'accueil, l'information aux touristes  et des actions de sensibilisation à l'environnement.

© Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess