Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un nouveau recours contre le futur Ikea du Mans rejeté

mercredi 25 juillet 2018 à 20:40 Par Marie Mutricy, France Bleu Maine

Le recours d'une société immobilière contre le projet de zone commerciale à Béner a été rejeté en début de semaine par la cour d'appel administrative de Nantes, comme celui d'une association de protection de l'environnement fin juin. Mais les opposants à l'arrivée d'Ikea ont encore des recours.

Le futur Ikéa du Mans, vue de la rocade est.
Le futur Ikéa du Mans, vue de la rocade est. © Radio France - Julien JEAn

Le Mans, France

La SCI Val de Sarthe (le Parc Manceau) va devoir payer des indemnités aux promoteurs du projet Ikea à Béner, a tranché la cour d'appel administrative de Nantes en début de semaine. C'est une nouvelle défaite des anti-zone commerciale après celui d'une association de protection de l'environnement fin juin.  Mais cela ne signifie pas forcément que les travaux vont commencer. Il reste au moins sept recours d'une autre association d'opposants, Les Amis et Riverains de Béner, à purger.

La cour administrative d'appel de Nantes a rejeté la demande de la SCI Val de Sarthe lundi 23 juillet 2018. - Radio France
La cour administrative d'appel de Nantes a rejeté la demande de la SCI Val de Sarthe lundi 23 juillet 2018. © Radio France - Marie Mutricy
La SCI Val de Sarthe devra donc verser 1000 euros à la communauté urbaine Le Mans Métropole ainsi qu'au principal promoteur du projet de zone commerciale à Béner. - Radio France
La SCI Val de Sarthe devra donc verser 1000 euros à la communauté urbaine Le Mans Métropole ainsi qu'au principal promoteur du projet de zone commerciale à Béner. © Radio France - Marie Mutricy

Une avancée pour les porteurs du projet Ikea

La condamnation de cette société de promotion immobilière est quand même un pas en avant pour les porteurs du projet Ikea car les plaignants - s'ils ne se pourvoient pas devant le Conseil d'Etat - devront leur verser 1000 euros. Un jugement que Les Amis et Riverains de Béner liront sans doute avec attention. Ces opposants au projet de zone commerciale ont encore 7 recours devant la justice administrative. Les premiers seront étudiés à l'automne, les autres au premier semestre 2019. Ils ont beau promettre d'aller en appel puis devant le conseil d'Etat, la plus haute cour administrative, ce sont des procédures coûteuses et l'association est aussi sous le coup d'une assignation pour recours abusifs.

Des recours non-suspensifs

Les travaux pourraient commencer sur l'immense terrain de 35 hectares. Mais selon l'association, les banques ne financeront pas les travaux avant l'épuisement de toutes les procédures légales. Le permis de construire accordé par la maire d'Yvré-l'evêque en septembre 2017 est valable trois ans. Mais il n'y a pas d'urgence pour les promoteurs car toute action devant le tribunal administratif suspend ce délai. Le bras de fer entre pro et anti-Ikea peut donc continuer encore quelques années. Mais Claude Hervé, le propriétaire du Leclerc des Fontenelles qui déménagera dans cette zone une fois tous les recours purgés n'est pas pressé. Il a commencé a acquérir les terrains pour ce projet il y a au moins 25 ans...