Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un nouveau service en grève au CHRU de Tours, sur le site de l'Ermitage

-
Par , France Bleu Touraine

Depuis le 11 août, une partie du personnel du site de l'Ermitage à Tours-Nord est en grève. Les syndicats CGT et SUD dénoncent le manque de personnel et la dégradation des conditions de travail. Aux urgences, la grève se poursuit mais sans conséquence sur le bon fonctionnement du SMUR de Loches.

Après le service de néonatologie, après les urgences, c'est une partie du personnel du site de l'Ermitage du CHRU de Tours qui entre en grève ( photo d'illustration )
Après le service de néonatologie, après les urgences, c'est une partie du personnel du site de l'Ermitage du CHRU de Tours qui entre en grève ( photo d'illustration ) © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire, France

Un nouveau service du CHRU de Tours est en grève. Après le service de néonatologie, après les urgences, une partie du personnel du site de l'Ermitage à Tours Nord est en grève depuis le 11 août. Une grève reconductible à l'appel des syndicats Sud et CGT.  

Le site de l'Ermitage comprend un Ehpad et un service de rééducation. Les syndicats dénoncent toujours un manque de personnel et des conditions de travail très dégradées. 

Les soignants sont épuisés, démoralisés. Frustrés aussi car ils sentent bien qu'ils ne peuvent plus faire correctement leur travail. Beaucoup d'aides-soignantes ne veulent plus faire ce métier", Marie-Christine Guilbert, aide-soignante au CHRU de Tours, membre du syndicat SUD

Aujourd'hui, sur le site de l'Ermitage, sept aides-soignantes sont en arrêt maladie. Et l'hôpital ne peut pas toutes les remplacer faute de candidats. La direction a donc décidé de fermer une petite partie du service de soins de réadaptation. 12 lits fermés sur 96 que compte le service. Sans conséquence selon elle sur la bonne prise en charge des patients. Les syndicats eux ne sont pas du même avis. 

Les SMUR de Loches et d'Amboise fonctionnent normalement cet été

A cause d'une pénurie de personnel et de médecins urgentistes, surtout en été, les SMUR de Loches et d'Amboise étaient menacés. Allaient-ils fonctionner normalement pour ce mois d'août ? La réponse est oui pour l'hôpital de Loches qui a fait appel à des médecins intérimaires pour combler les trous sur le planning. Du personnel du CHRU de Tours est également venu en renfort. 

Même chose à Amboise même si là-bas, c'est un peu plus compliqué. Jusqu'ici, son service de secours et d'urgence a pu fonctionner tous les jours sauf une nuit. Celle du 4 août. Et quand le SMUR d'Amboise n'est plus opérationnel, c'est celui de Tours, de Loches ou de Blois qui assure les opérations de secours à la personne.