Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un peu de pression sur les brasseries du Poitou avant la réouverture des terrasses

-
Par , France Bleu Poitou

Les brasseurs de Vienne et Deux-Sèvres sont très sollicités pour fournir à temps les bars et restaurants avant la réouverture des terrasses le 19 mai.

Une bière en terrasse (enfin!)
Une bière en terrasse (enfin!) © Radio France - Vincent Hulin

C'est donc l'heure de la reprise pour fournir les stocks suffisants pour les bars et restaurants qui vont rouvrir leurs terrasses ce mercredi 19 mai. Et le Poitou ne manque de brasseries notamment artisanales et forcément dès les annonces du gouvernement, les téléphones se sont mis à chauffer Sébastien Courtin, les bières "têtes de mules" (la brasserie du marais à Coulon dans les Deux-Sèvres) "Oui aussitôt après les annonces du gouvernement, depuis 15 jours on passe notre temps à livrer des fûts et des bouteilles pour livrer tous nos clients, tous les voyants sont au vert pour lancer une belle saison." Pierre Marty de la Manufacture de bières à Poitiers confirme que les carnets de commande se remplissent petit à petit, " Les cafés et bars commencent à refaire leurs stocks notamment de fûts alors qu'on n'en avait plus vendu depuis 8 mois. Il y a des clients qui osent faire de belles commandes, d'autres sont un peu plus timides, et puis surtout il y a aussi un problème de trésorerie."

Les produits sont passés de date mais encore consommables

Du côté de Poitou Boissons et son directeur Alexandre Faivre, qui a déjà pu livrer 300 à 400 clients il faut jongler avec les stocks "les commandes vont bon train,  même s'il y a eu un petit coup de douche froide avec l'affaire des jauges sur les terrasses limitées à 50% pour la réouverture, et de toutes façons on aura sûrement des problèmes de tension liés à des soucis avec l'approvisionnement des industriels, en même temps,  on a reçu beaucoup de prorogation de date de durabilité minimum c'est à dire que les produits sont passés de date mais encore consommables, on a des attestations."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess