Économie – Social

Un peu de répit pour les salariés de Mussidan Sièges

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord mardi 18 mars 2014 à 18:43

L'entreprise Mussidan Sièges
L'entreprise Mussidan Sièges © Radio France

L'entreprise périgourdine a jusqu'au 8 avril pour trouver un repreneur. Ensuite le tribunal de commerce de Bobigny tranchera le 28 avril. 39 salariés travaillent actuellement sur le site. L'entreprise accuse un déficit de plus de 8 millions d'euros.

Encore un peu de répit pour l'entreprise Mussidan Sièges. Le tribunal de Bobigny a prolongé la période d'observation jusqu'au 8 avril.

Le temps de laisser le temps aux repreneurs éventuels de boucler leurs projets.

La décision définitive sera rendue le 28 avril

Mussidan Siège qui appartient à la société Quinet Gallet, accuse un passif de plus de 8 millions d'euros. Elle emploie aujourd'hui 39 personnes à Mussidan.

Pour l'instant, rien n'est définitif, mais une entreprise normande se serait manifesté. Sa particularité, c'est qu'elle produit des sièges pour équiper les trains de la SNCF. Un secteur très proche de l'activité de Mussidan siège qui produit je le rappelle des sièges pour les salles de spectacle.

Le problème, c'est que si ce repreneur est intéressé , cela se ferait sous condition. Des investissements conséquents seraient alors demandés à l'intercommunalité, mais aussi au conseil général. Les deux collectivités sont d'ailleurs en pleine réflexion. Selon plusieurs sources, seuls la moitié des emplois seraient conservés sur le site dans ce scenario.

Partager sur :