Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS - Un peu plus de 500 manifestants à Caen pour la revalorisation des retraites et du pouvoir d'achat

jeudi 11 avril 2019 à 16:24 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Sous les drapeaux syndicaux et les pancartes, plus de 500 marcheurs se sont retrouvés place du Théâtre à Caen (Calvados). Ce jeudi 11 avril, c'était la septième fois qu'ils manifestaient pour réclamer une hausse des pensions de retraites et du pouvoir d'achat pour tous les Français.

Le cortège a fait un tour de ville guidé par le camion de la CGT.
Le cortège a fait un tour de ville guidé par le camion de la CGT. © Radio France - Marion Bargiacchi

Caen, France

"Une retraite pour vivre, pas pour survivre !" C'est l'une des pancartes que l'on pouvait lire ce jeudi 11 avril dans les rues de Caen (Calvados). Un peu plus de 500 manifestants se sont réunis place du Théâtre pour réclamer une revalorisation de leurs pensions et de leur pouvoir d'achat

Se battre pour soi "et pour les prochains"

En 12 ans, les retraités ont perdu 20% de leur pouvoir d'achat, et sur les 3 dernières années l'équivalent de 2 mois de retraite scandent les représentants de la CGT dans leur mégaphone. "Moi je suis à la retraite depuis dix ans, et je n'ai fait que perdre du pouvoir d'achat", explique Odile sous son drapeau rouge, "gel des pensions, augmentation de la CSG, l'instauration de la contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA)..."

"Aujourd'hui, 800.000 retraités vivent sous le seuil de pauvreté. En France, en 2019 c'est inacceptable !" - Odile (CGT)

François est lui retraité depuis plus de dix ans. Cet ancien de la fonction publique chez France Télécom en a marre qu'Emmanuel Macron fasse mine de ne pas entendre la rue : "Je pense que Monsieur Macron devrait consulter un ORL pour mieux entendre de l'oreille gauche. On a l'impression qu'il n'entend que de la droite, qu'il n'écoute que les patrons." Il a peur que le gouvernement ne décide de faire varier les retraites selon la conjoncture économique : "On peut glisser vers une allocation, ce qui signifierait que le gouvernement pourrait choisir du taux et dire que la conjoncture économique n'est pas bonne et donc réduire cette allocation."

La peur de ne jamais toucher de retraite

Dans le cortège, il y a aussi des actifs. Même loin de la retraite, ils s'inquiètent, comme Yves 43 ans : "Moi je pense partir à la retraite avec une canne ! Vu comme c'est parti, à 70 ans on y sera encore, mais je ne veux pas ! Je trouve ça inadmissible de cotiser 40 ans et de partir déjà si tard avec une pension de misère." D'autres comme Dan sont au chômage : 

"Ma retraite ? Je n'en aurai pas. Dans 20 ans, il n'y aura plus rien. On repartira de zéro." - Dan, manifestant

PHOTOS - Manifestation pour la revalorisation des retraites et des salaires à Caen

Les manifestants signent une pétition qui sera envoyée à l'Élysée. - Radio France
Les manifestants signent une pétition qui sera envoyée à l'Élysée. © Radio France - Marion Bargiacchi
Les manifestants ont habillé la place du théâtre avec de petits mots et des tracts. - Radio France
Les manifestants ont habillé la place du théâtre avec de petits mots et des tracts. © Radio France - Marion Bargiacchi