Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un plan de relance d'1,3 million d'euros pour les entreprises de l'agglo de Bergerac

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

La communauté d'agglomération de Bergerac lance un plan de d'achats et de chantiers immédiats pour les commerces, les artisans et les entreprises. Les 38 communes de l'agglo toucheront des subventions pour la moitié des commandes aux entreprises locales.

La subvention de la CAB doit convaincre les communes de faire des petits chantiers - photo d'illustration
La subvention de la CAB doit convaincre les communes de faire des petits chantiers - photo d'illustration © Maxppp - Grégory Yetchmeniza

Pour le président de la Communauté d'agglomération de Bergerac, c'est un plan de relance de 1,3 million d'euros pour les entreprises des 38 communes, et d'abord pour les artisans, les commerces, et les petites entreprises en chute d'activité à cause du confinement. 

Des subventions aux communes pour la moitié de leurs dépenses

La CAB a réservé une enveloppe de 500 mille euros pour subventionner la moitié des achats et des petits travaux immédiats sur les bâtiments des 38 communes de l'agglomération (façade à refaire, chauffe-eau à changer, etc.). Ces 500.000 euros de subventions permettent donc d'engager un total d'1 million d'euros de commandes pour les petites entreprises bergeracoises.

Frédéric Delmarès compte sur les communes pour relancer les achats et les comandes grâce à la subvention de la CAB

la CAB va également engager 150 mille euros de travaux sur ses propres bâtiments, et 100 mille euros d'achats (par exemple des livres chez les libraires pour les bibliothèques, ou des végétaux auprès des pépinières Desmartis).

La communauté d'agglo va également suspendre le loyer des entreprises qui sont hébergées par la CAB,  offrir 50.000 euros de subvention à la société d’économie mixte qui gère la maison des vins et le Quai-Cyrano, ou encore exonérer les hôtels de taxe de séjour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess