Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un plan de relance de 17,6 millions d'euros pour soutenir les petites et moyennes entreprises du BTP à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La ville de Nîmes décide d'investir 17,6 millions d'euros pour soutenir le secteur du bâtiment et des travaux publics touché par la crise sanitaire. Un budget présenté ce samedi lors du conseil municipal. 150 chantiers sont lancés.

La façade de l'hôtel de ville de Nîmes
La façade de l'hôtel de ville de Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

C'est ce samedi matin que le maire présentera ce plan de relance lors du conseil municipal. 17,6 millions d'euros pour soutenir le secteur du BTP. Une enveloppe qui s'ajoute aux 4,2 millions d'euros déjà débloqués par la ville depuis le début de la crise sanitaire pour soutenir les secteurs du commerce, de la restauration ou du tourisme. Au total, ce sont 150 chantiers qui sont lancés dans trois secteurs : rénovation de la voirie, amélioration des performances énergétiques dans les écoles et réhabilitations de certains équipements sportifs de la ville. "Ce sont des travaux qu'on aurait pu étaler dans le temps, mais on souhaite qu'ils soient lancés d'ici la fin de l'année explique Jean-Paul Fournier, le maire. On a souhaité accélérer les choses pour que toutes les entreprises puissent travailler." 

Une aide spécifique pour aider les petites entreprises à répondre aux appels d'offres 

Pour que toutes les entreprises du secteur, y compris les plus petites puissent répondre aux appels d'offres, les marchés de travaux ont été décomposés en corps d'état et en secteurs géographiques. Ça va de la réfection des façades de certaines écoles, à la rénovation de trois terrains de basket en passant par des travaux de réfection de certains trottoirs. Pour aider les très petites entreprises à répondre aux appels d'offres, la ville met en place un numéro dédié (04 30 06 79 40 ) du lundi au vendredi de 9h à 12h. 

"Une gestion de bon père de famille" 

Comment la ville peut-elle proposer une telle enveloppe ? " C'est d'abord une gestion très rigoureuse explique Pascal Gourdel, l'adjoint aux finances qui nous permet de gérer au mieux cette crise sans faire appel à l'emprunt et sans envisager une quelconque augmentation des impôts. Nous étions également dans une année électorale et il y a un ralentissement des investissements qui se fait naturellement. L'an dernier, nous étions à 81 millions euros d'investissement. Cette année, nous serons à 86 millions.

Tous les marchés publics de la ville sont accessibles à cette adresse : https://www\.marches\-securises\.fr 

Les diffèrents chantiers programmés
Les diffèrents chantiers programmés - Ville de Nîmes
Choix de la station

À venir dansDanssecondess