Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un port de plaisance à Brétignolles-sur -Mer, en Vendée ? Réponse ce jeudi soir

-
Par , France Bleu Loire Océan

C’est peut-être la fin d’une histoire qui dure depuis plus de 20 ans : les élus de la communauté de communes de Saint-Gilles-Croix-de-Vie doivent voter ce jeudi soir sur le projet de port de Brétignolles-sur-Mer, en Vendée. Pour ou contre, ils ont désormais tous les éléments pour se prononcer.

Le projet de port
Le projet de port - Capture d'écran You Tube

Y aura-t-il un port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer, en Vendée ? Réponse sans doute ce jeudi soir. Les élus de la communauté de communes de Saint-Gilles-Croix-de-Vie doivent voter au sujet de ce dossier, qui enflamme la petite station balnéaire depuis maintenant de nombreuses années. Le projet a été lancé en 2001... 

Une commission de médiation pour apaiser les débats 

Après avoir été élu président de la communauté il y a un an, le maire de Saint-Gilles, François Blanchet, a décidé un moratoire, et créé une commission de médiation qui a rédigé un rapport de synthèse. Il a été présenté le 8 juillet, avec les arguments des uns et des autres. C'est sur ce rapport que les élus doivent se prononcer. Cette procédure a permis d'apaiser un climat qui en avait bien besoin.  

Pour les opposants, ce projet est une aberration écologique. 900 places, une dune à détruire, un chenal à creuser, un pont levant à construire entre les deux rives, le tout sur 40 hectares… De nombreuses manifestations ont été organisées, et l'ambiance dans la commune n'était pas au beau fixe, avec des maisons d'opposants taguées, des lettres anonymes d'insulte ou de menace. 

Quelque 2500 manifestants se sont rassemblées, le 6 octobre 2019.
Quelque 2500 manifestants se sont rassemblées, le 6 octobre 2019. © Radio France - Pascale Boucherie

Les opposants ont aussi déposé plusieurs recours en justice, pas tous tranchés à ce jour. Le point culminant a été l’installation d'une Zad, en octobre 2019, avec des personnes étrangères à la commune. 

La "zone à défendre (ZAD) de la Dune" à Brétignolles-sur-Mer, en 2019
La "zone à défendre (ZAD) de la Dune" à Brétignolles-sur-Mer, en 2019 © Radio France - Marc Bertrand

En 2020, l’endroit a été évacué par les  forces de l'ordre. Des partisans du projet ont ensuite eux-mêmes détruit, voire brûlé, ce qui était sur place.  

Pour les partisans du projet, le port serait au contraire une aubaine pour le développement de Brétignolles-sur-Mer et la création d'emplois. C'est l'argument de l'ancien maire, l'industriel Christophe Chabot et de son successeur, Frédéric Fouquet. Ce dernier rappelle qu'il a été élu dès le premier tour avec  60% des voix, preuve que la population serait favorable au port. Seulement, la commune ne peut pas financer à elle seule ce projet d'au moins 30 millions d'euros. C'est donc aux élus communautaires de trancher.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess