Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Préavis de grève de huit jours au centre nautique Aquatropic de Nîmes

jeudi 5 avril 2018 à 7:06 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Du jamais vu à Aquatropic à Nîmes : pour la première fois depuis l'ouverture du complexe nautique en 1987, les salariés déposent un préavis de grève de huit jours à partir de jeudi 5 avril. Ils réclament notamment l'embauche de personnels supplémentaires pour la sécurité et l'hygiène.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Nîmes, France

C'est la première fois que les salariés envisagent de se mettre en grève.  Le seul moyen pour eux de se faire entendre de la direction d'Aquatropic. Cela fait des mois qu'ils lui exposent leurs revendications, sans résultat. Les salariés réclament notamment l'embauche de personnels supplémentaires pour assurer la sécurité des bâtiments, le soir notamment. Également pour assurer l'hygiène des installations.

"Il y a un sentiment d'insécurité dans les vestiaires, les salles de fitness, à l'accueil à partir de 19h car il n'y a plus de vigiles. Il manque aussi du personnel pour assurer la sécurité de la baignade." 

Jean-Luc Pena, secrétaire général du syndicat autonome à la ville de Nîmes

Un rat dans les vestiaires 

Les salariés estiment aussi que l'hygiène se dégrade. Ils ont même vu un rat dans les vestiaires il y a quelques semaines. 

Sollicitée depuis des mois, la direction d'Equalia qui gère Aquatropic depuis 2010 ne donne pas suite aux revendications des salariés. Ils ont donc décidé de déposer un préavis de grève à partir de ce jeudi 5 avril. 

Le syndicat autonome de la ville de Nîmes qui soutient le mouvement estime qu'il est nécessaire de prendre une décision rapidement en ce qui concerne ce centre nautique. C'est en effet le seul à ciel ouvert à Nîmes mais en raison de la dégradation de ses installations, la fréquentation ne cesse de baisser. 

La fréquentation en forte baisse depuis 10 ans 

"La ville ou le gestionnaire doit faire quelque chose"

" C'est plus de 100.000 personnes qui ont été perdues en une dizaine d'années.

Vingt-cinq salariés travaillent à Aquatropic. Plus d'une trentaine en haute saison. Selon le syndicat FA, la moitié voire les trois quarts devraient suivre le mouvement de grève le 5 avril que ce soit à l'accueil, dans les bassins ou les salles de fitness.

La ville de Nîmes a lancé un nouvel appel d'offres pour la gestion d'Aquatropic en délégation de service public à partir du 1er septembre 2018.