Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Un premier bilan dynamique en 2019 pour le marché de l'immobilier à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Le marché de l'immobilier se porte bien avec une envolée des transactions dans la plupart des grandes villes dont Limoges et son agglomération. En Haute Vienne le nombre de transactions devrait passer à 9000 contre 8200 l'année précédente, et les prix des transactions s'annoncent aussi en hausse.

Le nombre de transactions immobilières en hausse l'année dernière en Haute-Vienne (photo illustration)
Le nombre de transactions immobilières en hausse l'année dernière en Haute-Vienne (photo illustration) © Maxppp - Olivier Boitet

Haute-Vienne, France

2019 a été une bonne année pour le marché de l'immobilier avec prés d'1 million de transactions en France. Des transactions qui sont aussi en hausse en Haute-Vienne et plus particulièrement à Limoges et sa périphérie. "Ce qui s'est le mieux vendu ce sont les maisons de ville à Limoges et les appartements récents avec balcon et parking en sous-sol" explique Dominique Renaudie le président de l'observatoire de l'immobilier en Haute-Vienne. Mais selon lui les pavillons récents dans la première et deuxième couronne de Limoges se sont aussi bien vendus. 

Des biens immobiliers qui restent moins longtemps sur le marché

"Il y a eu davantage de rotations et les durées de vente se sont raccourcies avec des logements qui restent sur le marché en moyenne 3 mois au lieu de 4 l'année précédente" explique encore Dominique Renaudie et selon lui les prix vont mécaniquement augmenter "Selon les premières données recueillies par l'observatoire de l'immobilier, il devrait y avoir une hausse de 4 % mais Limoges reste une ville peu chère et attractive".  Mais les fourchettes de prix sont très larges : à titre d'exemple à Limoges le prix du M2 pour un appartement se négocie entre 700 et 3000 euros.

Des taux bancaires qui favorisent les transactions

La principale explication de cette embellie sur le marché de l'immobilier ce sont les taux d’intérêt bancaires qui sont extrêmement bas. "Un phénomène qui donne de la solvabilité aux acquéreurs que ce soit les primo-accédants ou ceux qui achètent pour la deuxième fois car 50 % des transactions en Haute-Vienne ont été  passées avec un taux d’intérêt d'environ 1 % ce qui accélère les choses" souligne encore le président de l'observatoire de l'immobilier. Autre point positif : les constructions de maisons neuves repartent à la hausse et les investissements locatifs   ont aussi augmenté en 2019.

Mais dans le reste de la Haute-Vienne si le marché reste dynamique à Saint-Junien ce n'est pas le cas dans les zones plus rurales et surtout dans le nord du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu