Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un premier bilan négatif pour les stations de ski N'Py

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu Occitanie

Les domaines skiables N'Py ont vendu 1.739.900 journées ski au 7 avril, soit une baisse de 10% par rapport à l'an dernier. Cela s'explique par un début de saison désastreux.

La station de ski de Gourette (archive)
La station de ski de Gourette (archive) © Radio France - Marie-Line Napias

Pyrénées-Atlantiques, France

Les stations de ski N'Py affichent une baisse de 10% par rapport à la saison dernière, avec 1. 739. 900 journées ski vendues au 7 avril. Il ne s'agit que d'un premier bilan, puisque toutes n'ont pas encore fermées : La Pierre Saint-Martin reste ouverte jusqu'à ce dimanche et les domaines skiables Piau-Engaly et Cauterets jusqu'au 22 avril.

Un début de saison désastreux 

La saison a démarré le 22 décembre, avec trois semaines de retard, la neige faisant défaut. Lors de ces ouvertures tardives, la situation ne s'était pas beaucoup améliorée, la neige n'était pas encore tombée en abondance. Certaines stations, comme le Grand Tourmalet ou la Pierre Saint-Martin, n'ont pu ouvrir que partiellement leurs pistes, grâce à la neige artificielle. D'autres comme Gourette, n'ont pas eu cette possibilité. Et tous les domaines ont été contraints de remettre en place des animations ... d'été, pour les skieurs. Conséquence : les ventes de forfait ont chuté de 40% par rapport aux vacances de Noël, l'année précédente. 

Une fin de saison meilleure 

Il a fallu attendre la fin janvier pour que la neige tant attendue tombe enfin abondamment. Ce n'est donc qu'à partir du 22 janvier que les domaines skiables ont pu ouvrir à 100%. Cela a permis de rattraper en partie, le début de saison. Les skieurs étaient de nouveau au rendez-vous pendant les 4 semaines de vacances de février. 970.800 journées ski ont été comptabilisés du 9 février au 10 mars, 13% de plus que l'année précédente. Les weekends en mars ont été exceptionnels avec une augmentation du nombre de skieurs sur les pistes de 57% en moyenne ; grâce cette fois, à un temps idéal pour skier, neige et grand soleil.   

La société N'Py enregistre, ce lundi, un chiffre d'affaires de 20,3 millions d'euros, 10% de moins que l'année précédente, comme la fréquentation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu