Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un premier bilan touristique "satisfaisant" en Vaucluse malgré la canicule

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les premiers chiffres viennent de tomber : 63% des professionnels vauclusiens du tourisme se disent globalement satisfaits voire très satisfaits de la saison écoulée. Pourtant, les freins n'ont pas manqué depuis début 2019 : les gilets jaunes, le Brexit, la concurrence et la canicule estivale.

Cyclistes au sommet du mont ventoux
Cyclistes au sommet du mont ventoux © Radio France - Philippe Paupert

Département Vaucluse, France

Quatre millions de touristes annuels, 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaire et 16.500 emplois directs et indirects : les chiffres 2018 du tourisme en Vaucluse en disent long sur le poids du secteur dans l'économie du département. Les résultats 2019 seront-ils supérieurs ? Il est encore trop tôt pour le savoir, mais la tendance enregistrée depuis le début de l'année est "globalement satisfaisante voire très satisfaisante" pour 63% des professionnels interrogés.  La fréquentation est stable dans les hôtels (938.000 clients pour 1,6 millions de nuitées), les campings enregistrent moins de clients mais davantage de nuitées, les secteurs les plus prisés sont le Luberon (34% des nuitées), le Grand Avignon (26%), le Ventoux (24%) et le Haut Vaucluse (16%.)

Le tourisme doit s'adapter au réchauffement climatique 

Côtés pays, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas occupent les trois premières marches du podium de la clientèle touristique en Vaucluse. Les Français viennent surtout des régions Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France. Le Vaucluse reste un département très attractif grâce à ses paysages, son patrimoine, sa gastronomie, des festivals et son art de vivre. 

Mais l'année 2019 restera marqué par plusieurs freins : la concurrence en matière d'hébergement locatif, la crise des gilets jaunes, les inquiétudes sur le Brexit sans oublier la canicule estivale. "Le réchauffement climatique est une réalité incontournable à laquelle nous devons nous adapter, c'est l'affaire de tous les acteurs de la filière", explique Pierre Gonzalvès, le vice président du Conseil départemental en charge du tourisme. 

Lise Trencaretto de l'Office de tourisme Vaison Ventoux : "la fraîcheur du Ventoux est un atout"

Xavier Feuillant de l''Office de tourisme Isle sur la Sorgue -Luberon : "les professionnels doivent adapter leurs propositions"

Pierre Gonzalvès vice président du Département : " on ne peut pas envoyer tout le monde dans nos rivières"

Cathy Fermanian directrice de Vaucluse Provence Attractivité : " nous devons désormais stabiliser la fréquentation"

Les premiers indicateurs touristiques à la loupe lors de la réunion de Vaucluse Provence Attractivité  - Radio France
Les premiers indicateurs touristiques à la loupe lors de la réunion de Vaucluse Provence Attractivité © Radio France - Daniel Morin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu