Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un producteur de Château-l'Évêque, privé de téléphone et d'internet, craint la faillite

lundi 8 octobre 2018 à 7:02 Par Noémie Philippot, France Bleu Périgord et France Bleu

La ferme de Bayolle vit un cauchemar : depuis quinze jours, Patrick et Marcel Loubet sont privés de téléphone fixe et d'internet. Leur ligne Orange a été écrasée par SFR. Sauf qu'ici, pas de téléphone, ça veut aussi dire pas de commandes. L'entreprise familiale craint le dépôt de bilan.

Les jambons et autres saucissons sont en cours de préparation dans les séchoirs, mais cette panne de téléphone pourrait bien mettre un coup d'arrêt à la production de la Ferme de la Bayolle
Les jambons et autres saucissons sont en cours de préparation dans les séchoirs, mais cette panne de téléphone pourrait bien mettre un coup d'arrêt à la production de la Ferme de la Bayolle © Radio France - Noémie Philippot

Château-l'Évêque, France

Au moins 500 euros perdus en quinze jours. C'est la conséquence de la panne de téléphone fixe et d'internet qui touche la Ferme de la Bayolle près de Château-l'Évêque depuis quinze jours. Une catastrophe pour Patrick Loubet, qui produit et vend sur place ses charcuteries de volaille et de porc, avec sa femme, son père et l'aide de deux salariés. 

Comme les clients tombent systématiquement sur messagerie, ils ne peuvent pas confirmer leur venu et certains commandes risquent de se perdre. Plus grave sur les longs termes, ils risquent d'aller voir ailleurs. Alors Patrick Loubet appelle Orange dès qu'il peut, mais c'est une vraie galère : "Tapez 1, tapez 2, tapez 3, mais dix jours sont passés et toujours personne." D'autant plus rageant pour lui qu'il paye un contrat professionnel plus cher, spécialement pour qu'un réparateur intervienne plus rapidement en cas de problème. 

Patrick Loubet et Marcel, son père, ont fait appel à une avocate. "Maître Lemaire se décarcasse mais elle n'y arrive pas ! explique Marcel Loubet, dépité. Ça me dégoûte, parce qu'on travaille bien, on a une bonne clientèle. On est le dos au mur." Si la situation ne s'améliore pas, la Ferme de la Bayolle risque de rapidement devoir licencier ses deux employés. Patrick Loubet craint jusqu'à la faillite : "La justice, le problème c'est qu'il faut trois ans pour faire quelque chose ... quand le compte sera vide, dépôt de bilan et puis terminé, affaire réglée."

Contacté, Orange n'a pas donné suite à nos demandes. 

►►► Pour contacter la Ferme de la Bayolle, exceptionnellement sur portable : 06.03.46.88.09