Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Fessenheim : la plus ancienne centrale nucléaire de France

Un projet d'usine de biocombustible à Fessenheim, des centaines d'emplois à la clé

Le groupe Européenne de biomasse prévoit d'installer une usine de biocombustible à Fessenheim, dans le Haut-Rhin. Un projet à plusieurs millions d'euros qui pourrait générer jusqu'à 700 emplois à temps plein.

Rue de la Libération à Fessenheim
Rue de la Libération à Fessenheim © Maxppp - Thierry GACHON

Sa mise en service est prévue d'ici trois ans. A Fessenheim, dans le Haut-Rhin, le groupe Européenne de biomasse projette d'installer une usine de biocombustible. Estimée entre 50 et 90 millions d'euros, elle pourrait permettre de créer entre 350 et 700 emplois à temps plein.

Si l'installation de l'usine est actée - la décision est attendue en octobre 2020 -, elle produira du granulé à partir de résidus de bois, une alternative écologique au chauffage au gaz ou au charbon. L'usine devrait être construite en deux ans et mise en service en 2023-2024.

Le projet du groupe Européenne de biomasse est indépendant des plans de reconversion lié à la fermeture de la centrale de Fessenheim. La plus vieille centrale nucléaire de France doit fermer définitivement le 30 juin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu