Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un projet industriel autour des nouvelles mobilités sur l'ancien site Philips au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Le Mans Métropole projette de créer une pépinière industrielle de 5 000 m² dédiée aux nouvelles mobilités sur la zone Actisud au Mans, là où se trouvait l'ancienne usine Philips. Le sujet sera évoqué ce jeudi 1er octobre 2020 en conseil communautaire.

Le site identifié pour implanter cette pépinière industrielle est situé à proximité du circuit des 24 heures du Mans
Le site identifié pour implanter cette pépinière industrielle est situé à proximité du circuit des 24 heures du Mans - capture d'écran Le Mans Développement

Pour développer la filière mobilité, Le Mans Métropole souhaite créer une pépinière industrielle de 5000 m² dédiée à cette activité sur la zone Actisud, là où se trouvait l'ancienne usine Philips. Le conseil communautaire doit donner son accord ce jeudi 1er octobre pour poursuivre l’étude de ce projet, avec l'objectif de le valider définitivement fin 2020.

Une usine partagée entre plusieurs entreprises

"Un premier travail de concertation avec un groupe d’entrepreneurs locaux de la filière a été mené en lien avec Le Mans Tech et Le Mans Développement", indique la délibération qui sera présentée aux élus par Stéphane Le Foll et Patricia Charton. 

Le projet prévoit "une usine partagée" constituée de plusieurs ateliers, des bureaux, un espace de co-working, ainsi qu'une plateforme d’essai "pour tester les véhicules sur le parking existant de 945 places mitoyen et fermé à la circulation". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess