Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un rassemblement CGT à Tulle ce jeudi soir contre le projet d'Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Limousin
Tulle, France

La CGT de la Corrèze mobilise déjà contre le projet politique d'Emmanuel Macron, alors que le nouveau Président de la République n'a pas encore pris ses fonctions. C'est pour "dire aux salariés que nous sommes prêts à nous battre à leurs côtés", explique Sylvain Roch, secrétaire départemental CGT.

Sylvain Roch, secrétaire de la CGT en Corrèze, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h20
Sylvain Roch, secrétaire de la CGT en Corrèze, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h20 © Radio France - Philippe Graziani

La CGT a lutté de longs mois contre la Loi travail l'an dernier. Et elle se prépare à de nouvelles semaines de lutte, après l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. Un rassemblement est prévu ce jeudi soir à Tulle. Sylvain Roch, secrétaire de la CGT en Corrèze, était l'invité de France Bleu à 8h20 pour expliquer la démarche, interrogé par Philippe Graziani.

"Tout est dangereux dans son programme.

Emmanuel Macron n'est pas encore entré en fonction que la CGT mobilise déjà ! "On sait à quoi s'attendre, donc c'est pas la peine de lui laisser croire qu'on va le laisser tranquille tout de suite !", explique Sylvain Roch. Mais "c'est surtout pour prévenir les salariés, on leur dit "la CGT est prête à se battre" avec eux, poursuit le secrétaire de la CGT en Corrèze. "Tout est dangereux dans son programme", assène-t-il, citant la réforme du code du travail, et les 125.000 suppressions de postes dans les services publics.

"Rien à attendre

Pour Sylvain Roch, Emmanuel Macron "considère que les salariés n'ont pas les mêmes droits que les citoyens lambda". Et de citer un exemple : "si vous êtes renversé par une voiture sur un passage piéton, la justice va regarder quels sont les dommages pour vous, et va demander au responsable de vous indemniser en fonction de ça. Avec le plafonnement des indemnités prud'homales, on ne tient pas compte des conséquences du licenciement". Sylvain Roch conclut qu'il n'y a rien à attendre du nouveau chef de l''Etat. Au mieux, pour le syndicaliste, ce qui pourrait arriver, c'est qu'une autre majorité sorte des législatives.

Le rassemblement a lieu à 18h à Tulle, près de la gare.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess