Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : un repas de Noël organisé par la CGT de Vaucluse pour soutenir la grève

-
Par , France Bleu Vaucluse

Plusieurs grévistes se sont retrouvés sur le parvis de la gare d'Avignon ce samedi 28 décembre, à 11h. La plupart sont des cheminots qui ont répondu à l'appel du syndicat CGT Vaucluse, organisant un grand repas de Noël, toujours en opposition à la réforme des retraites.

Des grévistes venus partager le repas de Noël de la CGT à la gare d'Avignon
Des grévistes venus partager le repas de Noël de la CGT à la gare d'Avignon © Radio France - Mathieu MESSAGE

Avignon, France

La mobilisation contre la réforme des retraites continue. Et ce, même durant les fêtes. C'est du moins ce qu'ont voulu montrer les syndicats cheminots  puisque la CGT du Vaucluse a organisé un grand repas de Noël sur le parvis de la gare d'Avignon. Ils étaient un peu plus de 50 à partager un vin chaud ou un bol de soupe.

"Offrez-vous une retraite !"

"Pour les fêtes, offrez-vous une retraite", le tube de l'hiver pour la CGT du Vaucluse - Radio France
"Pour les fêtes, offrez-vous une retraite", le tube de l'hiver pour la CGT du Vaucluse © Radio France - Mathieu MESSAGE

Le mot d'ordre n'a pas changé, les cheminots s'opposent à la réforme des retraites même pendant les vacances. "Pour les fêtes, offrez-vous une retraite", voici le slogan de la CGT du Vaucluse. 

Du vin chaud, du café, des tartes, des salades... Tout est organisé pour accueillir au mieux les potentiels nouveaux grévistes ou même les usagers de la SNCF pris de curiosité. Thierry Sobiraj est un ancien cheminot à la retraite : "Je suis entièrement solidaire du mouvement. De toute façon, ce mouvement ne touche pas que les jeunes actifs ou les futurs retraités. C'est parfois à travers un bon repas qu'on peut lancer un débat et expliquer les choses calmement."

Une caisse de solidarité permet de récolter de l'argent pour les grévistes salariés - Radio France
Une caisse de solidarité permet de récolter de l'argent pour les grévistes salariés © Radio France - Mathieu MESSAGE

Un usager de la gare en profite pour prendre un café et échanger quelques mots. Pendant que la boisson chaude lui est servie, Alain Debroise surveille une une boîte. Cet ancien cheminot tient une caisse solidaire pour soutenir la grève : "Cela permet de donner un petit coup de pouce aux salariés qui sont en grève depuis 23 jours. Notre valeur première c'est l'optimisme et nous avons espoir que le gouvernement change d'avis."

Pourtant, en cette période de vacances, le mouvement s’essouffle un peu. Certains ont préféré passer les fêtes en famille ou ne peuvent plus se permettre de continuer à bloquer leur salaire. 

Mais la base syndicale reste déterminée. David Tesio, secrétaire général CGT du Vaucluse,  n'est pas inquiet : "C'est vrai que le taux de gréviste baisse, mais nous irons jusqu'au retrait de cette réforme. Le 9 janvier a lieu une grosse manifestation inter-professionnelle, donc le mouvement reprendra de plus belle à la rentrée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu