Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un restaurateur alsacien fait la manche pour trouver du personnel

mardi 26 septembre 2017 à 19:40 Par Céline Rousseau et Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Face à la pénurie de main d'oeuvre dans son secteur, un restaurateur du Bas-Rhin a posté une vidéo sur sa page Facebook. Devant la cathédrale de Strasbourg, il propose deux emplois aux passants. Le restaurateur appelle ses collègues à manifester ce samedi 30 septembre.

Ce restaurant alsacien ne fait pas la manche devant la cathédrale de Strasbourg, il cherche du personnel !
Ce restaurant alsacien ne fait pas la manche devant la cathédrale de Strasbourg, il cherche du personnel ! - Copie d'écran Facebook

Alors que le taux de chômage a augmenté de 1% dans le Bas-Rhin en août dernier, certains secteurs peinent toujours à recruter. C'est le cas dans la restauration. Face à cette situation, un restaurateur bas-rhinois pousse un coup de gueule.

Actuellement il y a la loi travail qui manifeste, moi je manifeste pour trouver du personnel qui a envie de bosser" - Giovanni Capone, restaurateur dans le Bas-Rhin.

Giovanni Capone, patron de La Charrue à Breuschwickersheim cherche depuis quatre mois à embaucher deux personnes en CDI, au bar et en salle. Comme il n'a pas trouvé, il est descendu dans la rue lundi, place Gutenberg, dans le centre ville de Strasbourg. Il s'est filmé une pancarte à la main sur laquelle était écrit : "Nous ne faisons pas l'aumône, nous proposons un emploi".

"Actuellement il y a la loi travail qui manifeste, moi je manifeste pour trouver du personnel qui a envie de bosser. Naturellement j'entend ça paye mal, trop d'heures, non c'est pas vrai... je pense qu'il faut remettre les gens au travail en France", explique Giovanni Capone.

La vidéo a été vue plus de 50.000 fois sur Facebook et le restaurateur a eu quelques contacts. Il appelle tous ses collègues artisans à se rassembler samedi 30 septembre à 10h sur cette même place Gutenberg.

Un restaurateur en colère

Pour la CGT, le problème est un peu plus compliqué. "Il y a le problème de la formation, du salaire et du temps partiel, si l'employeur n'offre pas de garanties, les salariés ne viendront pas travailler chez eux", comment Jacky Wagner, secrétaire départemental CGT dans le Bas-Rhin.