Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un SDF brestois veut s'en sortir, son appel sur Facebook lui ramène des propositions de travail

Il s'appelle William, il a 23 ans et fait la manche à Brest. Ce dimanche 15 septembre, une page Facebook publie une photo et un message "Il veut s'en sortir, pour lui et sa petite chienne Midnight." Plus de 400 partages et 150 commentaires, parmi eux, des propositions de travail ou de logement.

William fait la manche avec sa chienne Midnight
William fait la manche avec sa chienne Midnight © Radio France - Louis de Bergevin

Brest, France

Comme tous les jours, samedi dernier, William fait la manche devant le Monoprix à Brest avec sa chienne, Midnight. Il est à bout, s'effondre en larmes. Une mère et sa fille s'arrêtent, discutent, et lui demandent son autorisation pour publier un appel sur Facebook. Le message est relayé, commenté, et William reçoit des propositions de travail et de logement.

Dans la rue, c'est comme si on n'existait pas"

Ça fait un an qu'il veut changer de vie, s'en sortir. "Ici, c'est comme si on n'existait pas. D'accord quand on vit dehors, on n'est pas bien vu, mais l'ignorance est le pire des mépris. Et c'est généralement ce qui blesse le plus à la longue. Parce qu'on peut supporter ça un an, deux ans. Mais quand ça fait sept ans, ça devient extrêmement compliqué, vraiment."

William est à la rue depuis qu'il a 16 ans. Mais maintenant, il veut remonter la pente. "J'ai vraiment envie de changer parce que j'ai mon chien maintenant. Je voudrais donner à mon chien ce que moi j'ai pas eu. Lui offrir une vie plus ou moins correcte."

Les deux femmes qui s'arrêtent lui remontent le moral : "ça m'a fait vachement du bien. Elles vont m'aider à m'indiquer les démarches à faire." Mais il n'est pas au bout de ses surprises. Avec son autorisation, elles publient un message et une photo sur la page Facebook La relève de Coluche.

Plus de 450 partages et 150 commentaires

"Depuis que le post a été commenté, j'ai dû rencontrer une dizaine de personnes, c'est vraiment superbe" se réjouit William qui n'en revient pas. "On m'a proposé d'aller jusqu'à Besançon en me payant le voyage, d'être hébergé chez une personne et de travailler dans la boite de son mari."

Il attend désormais une avancée dans les propositions ou dans les démarches. Et son espoir n'a d'égal que sa motivation.

Pour l'instant je croise les doigts, vraiment. Si je peux travailler, je ne demande que ça."

Choix de la station

France Bleu