Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt un second centre commercial à Avranches, une menace pour le centre-ville ?

-
Par , France Bleu Cotentin

Deux centres commerciaux, plus le centre-ville, y aura-t-il de la place pour tout le monde à Avranches ? Non, disent certaines boutiques du centre, qui craignent que les clients désertent. Mais le dynamisme économique du centre-Manche fait qu'il y a besoin de plus de boutiques, selon d'autres.

Le chantier du centre commercial de la zone de Leclerc à Avranches, mercredi 12 septembre.
Le chantier du centre commercial de la zone de Leclerc à Avranches, mercredi 12 septembre. © Radio France - Marc Bertrand

Gwendoline tient un magasin de prêt-à-porter dans la rue commerçante d'Avranche, la rue de la Constitution. Pour elle, "un nouveau centre commercial, ça donnera deux centres commerciaux plus un centre-ville, les clients vont se disperser dans les trois zones et on va devoir partager 

Le tout nouveau centre commercial est en train de sortir de terre en ce moment sur la rue de la division Leclerc, sur la friche de l'ancienne usine Kodak. Une zone commerciale en périphérie de la ville, juste à côté de l'hypermarché E. Leclerc. Douze enseignes à l'intérieur, un grand Darty, une brasserie, un marchand de vin V & B, un magasin de vêtements, Zeeman, d'autres de meubles et de déco composeront le centre commercial, dont deux enseignes ne sont pas encore connues. 

"Plus il y a de magasins, plus ça attire du monde"

Le maire David Nicolas n'a pas pu empêcher le projet, c'est une initiative 100% privée. Mais il se veut rassurant : "On a fait en sorte de limiter la concurrence avec le centre-ville. On a pu vérifier qu'il n'y aurait pas de concurrence directe, et dans les grandes lignes, cela a été respecté". Seule une brasserie et un magasin de vêtements sont en concurrence directe avec les boutiques du bourg. 

Surtout, Avranches se développe, le Sud-Manche est en quasi-plein emploi : Il y aurait donc de la place pour tout le monde selon Mylène, une autre patronne du centre-ville : "En comptant les communes alentour on compte 80 000 habitants ici, pour moi il n'y a pas encore assez de magasins. Plus il y aura de magasins, plus ça attirera de monde, la concurrence va faire venir les clients", espère-t-elle.

Le chantier du centre commercial doit s'achever fin octobre et les magasins ouvriront pour la fin d'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess